Accident de travail : le CEB écope d’une amende de Rs 10 000

0
24
Booking.com


Le Central Electricity Board (CEB) a écopé, le jeudi 11 juillet 2019, d’une amende de Rs 10 000. L’organisme a été jugé coupable d’avoir failli à assurer la sécurité d’un de ses employés. Un nommé Mykel Allas s’était blessé en prenant les mesures du câblage d’un transformateur, le 31 juillet 2013, au rond-point de l’Avenir, à St-Pierre.

Selon l’employé, il se tenait sur une échelle d’environ 5 mètres, qui était appuyée contre un pylône du CEB qui faisait, lui, 11 mètres de haut. Le poteau a cédé, entraînant Mykel Allas dans sa chute. L’employé a dû être transporté à l’hôpital Apollo Bramwell.

Risk Assessment

Dans son verdict, la magistrate Kesnaytee Bissoonauth, la présidente par intérim de la cour industrielle, a pris en considération les éléments mis en avant dans la défense du CEB : l’organisme procède à des vérifications régulières sur des chantiers. Aussi Mykel Allas a bénéficié d’une formation en matière de sécurité, entre autres.

C’est en tenant compte du « casier judiciaire vierge » du CEB et les mesures correctives apportées que la magistrate a lui infligé une amende de Rs 10 000, plus Rs 200 pour les frais de l’affaire. Des officiers du ministère du Travail avaient, à la suite de cet accident, révélé que le CEB allouait les travaux pour l’érection des pylônes à une compagnie contractante. Ils ont toutefois concédé qu’il incombait au CEB de les tester avant de permettre à ses employés de travailler dessus. Ils ont également fait état des matériaux et pierres disposés en vrac près de la base du pylône. Les témoins ont expliqué que le CEB aurait dû effectuer un Risk Assessment et prendre les mesures nécessaires avant d’installer le pylône.



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com