le président Ghazouani saura-t-il se démarquer de Mohamed Ould Abdelaziz ? – JeuneAfrique.com

0
57
Booking.com



Le vainqueur déclaré de la présidentielle en Mauritanie, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, lors de son dernier meeting de campagne, le 20 juin 2019 à Nouakchott. © SIA KAMBOU/AFP


Très discret et peu familier des joutes politiques, le nouveau président doit maintenant, s’il veut imprimer sa marque, s’affranchir de la tutelle de son prédécesseur et mentor.


Au creux de sa main se nichent de petites fiches blanches. Des notes que Mohamed Ould Ghazouani n’a cessé de consulter lors de ses discours de campagne. Seul face à ses concitoyens, l’ancien chef d’état-major des armées, qui préfère de loin le calme des casernes au tumulte de la foule, est sans repère.

« Il faut lui laisser le temps », tempère un ami. Cet homme de 62 ans aux fines lunettes ne s’était jamais exprimé publiquement. Lui qui a toujours fui la presse, et dont l’entourage préfère s’exprimer sous le couvert de l’anonymat, sait qu’il sera désormais scruté, sondé, voire contesté. Élu président de la Mauritanie le 22 juin, sa place n’est déjà plus dans l’ombre mais en première ligne.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com