La récente requête de ne pas soumettre leurs avoirs à l’Icac est «justifiée» selon Paul Bérenger

0
208


«C’est inacceptable que les juges doivent avoir à répondre à l’Icac et soumettre leurs avoirs», a estimé le leader du MMM, Paul Bérenger, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce samedi 29 juin à Ebène.

Le leader des mauves a déclaré «justifiée» la récente requête des juges et a déploré que les amendements à la Declaration of Assets Act soient présentés et débattus durant la même journée, soit mardi prochain, 2 juin 2019, car les «parlementaires n’ont pas eu le temps de prendre connaissance du contenu du texte de loi.»

Selon Paul Bérenger, il est également regrettable que «les trusts properties concernés par ces amendements ne soient pas clairement définis.»
Pour rappel, la requête des juges formulée au gouvernement a été approuvée par le Conseil des ministres, hier vendredi.

Dans leurs représentations auprès du Bureau de l’Attorney General, les juges avaient soutenu qu’ils ne peuvent pas déclarer leurs avoirs auprès de l’Icac. Le judiciaire sera donc exclu de la Declaration of Asset Act.

L’argument principal avancé par les juges était la séparation des pouvoirs.
Les juges avaient soutenu que la commission anti-corruption, qui fait partie de l’exécutif, ne peut pas enquêter sur le judiciaire.
Par ailleurs, ils ont proposé la création d’une autre entité où ils pourront déclarer leurs avoirs.



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com