Loi anti-gaspillage : Le Premier Ministre parle d’une première mondiale !

0
19
Booking.com


Le Premier Ministre Edouard Philippe a décidé d’écouter les français et de lutter contre le gaspillage non-alimentaires de produits invendus.

Arash derambarsh est à l’origine de la loi sur le gaspillage alimentaire. Des plaintes ainsi que des actions sont déjà déposés par cet avocat et le gaspillage se poursuit encore.

A lire également

Le gouvernement a un nouveau cheval de bataille : le gaspillage non-alimentaire. Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé vouloir interdire la destruction des invendus qui, bien souvent, sont neufs. Le politicien a ajouté que 650 millions d’euros de tels produits sont jetés et détruit en l’espace d’un an.

C’est un gaspillage qui choque l’entendement. […] Il n’est pas nécessaire. […] On peut faire en sorte que tout ce qui est invendu ne soit pas éliminé mais bien donné afin de favoriser le développement de l’économie sociale et solidaire.

Il a affirmé que ces produits pourraient tout simplement être « transformés en pièces détachées de façon à pouvoir recomposer des objets et accroître leur durée de vie. »

UNE PREMIÈRE MONDIALE

Comme a pu le préciser Edouard Philippe, l’interdiction de destruction des invendus est « une première mondiale ». Le but est « d’accompagner les entreprises dans la gestion de leur stock, de leur production, de leur recyclage des produits ».

Cette mesure sera dans le projet de loi sur l’économie circulaire préparé par la secrétaire d’Etat Brune Poirson.

Ainsi, d’ici deux à quatre ans, les vêtements, produits d’hygiène, de beauté mais aussi l’électroménager devront être donnés à des associations ou bien recyclés.



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com