Arvin Boolell: «Enn gaff monumental»

0
35
Booking.com


 

Pour les députés du PTr, il n’y a pas eu de mesures pour relancer l’économie.

 

Après le grand oral de Pravind Jugnauth ce lundi 10 juin, les membres du PTr n’ont pas été tendres envers son budget. Alors qu’Arvin Boolell a affirmé que cet exercice a démontré que la Banque de Maurice (BoM) n’est pas indépendante, tous les autres se sont accordés à dire que les mesures annoncées sont du déjà-vu.

«Le Premier ministre a fait une gaffe monumentale. Il prend les fonds de la BoM pour repayer la dette publique, ce qui mettra en péril la situation de Maurice. Nous allons droit vers une crise» a déclaré le député de la circonscription no. 18. Selon lui, cette annonce va mettre en cause l’intégrité de l’institution. De plus, il estime qu’aucune autre mesure ne mettra l’économie sur les rails.

Quant à Osman Mahomed, il se pose des questions sur la continuité. «Kot ban Smart Cities ? Kot ban technopoles ? » a-t-il demandé. Pour lui, il n’y a aucune eu continuité dans les budgets de ce gouvernement. En ce qui concerne la campagne de nettoyage, l’ancien chef du projet Maurice Ile Durable a fait savoir qu’il est «too late.»

Ezra Jhuboo a lui parlé du manque de mesures pour relancer les fondamentaux de l’économie. Il avance que le secteur financier est en déclin, tout comme l’industrie cannière et touristique. «Il n’y a eu aucune réforme. C’est un budget microwave» a-t-il fustigé. Même son de cloche du côté de Ritesh Ramphul, qui a déclaré que rien n’a été fait dans l’intérêt du pays car il n’y a rien de concret qui a été annoncé.

Pour rappel, Shakeel Mohamed était suspendu du Parlement et n’a pas assisté au discours budgétaire.


Lundi 10 juin 2019 : dernier budget de l’actuel mandat du Premier ministre et ministre Finances, Pravind Jugnauth. Retrouvez tous les articles, les vidéos, analyses, sur cet exercice financier national.

D’autres articles »



Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com