Fiscalité: Me Siddhartha Hawoldar accuse la MRA de représailles

0
29
Booking.com


 

Me Siddhartha Hawoldar a demandé une autorisation de la Cour suprême pour contester cette nouvelle enquête du fisc.

 

L’avocat Siddhartha Hawoldar s’en va-t-en guerre contre la Mauritius Revenue Authority (MRA). La raison ? L’institution a démarré une nouvelle enquête concernant ses déclarations fiscales portant sur ces trois dernières années. Dans un affidavit juré en Cour suprême, en début de semaine, l’avocat accuse la MRA de mauvaise foi étant donné c’est la seconde enquête initiée en trois ans. La première, une réclamation de Rs 7,5 millions, est déjà l’objet d’une contestation en Cour. Me Siddhartha Hawoldar a demandé une autorisation de la Cour suprême pour contester cette nouvelle enquête.

Dans un affidavit juré par le représentant du département Fiscal Investigation, la MRA réplique en affirmant qu’elle agit dans la légalité et qu’elle détient le pouvoir d’ouvrir une enquête. Et affirme dans la foulée que la requête de l’avocat est un «no arguable case». Me Siddhartha Hawoldar est en consultation avec ses représentants légaux pour jurer un autre affidavit en réponse à celui de la MRA. Dans lequel, il décrie «l’acharnement» de la MRA à son encontre. D’autant plus que l’avocat n’a, selon ses proches, jamais failli à payer ses impôts et que ses déclarations ont été «toujours en règle».

 Ils estiment qu’il est la «cible» de la MRA pour des raisons politiques et surtout parce qu’il a «osé défier l’instance devant la justice» suite à la réception de la première la lettre en 2016.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com