“Eski li pe azir kouma enn azan Betamax?”

0
11
Booking.com





« La décision de stopper les services de Red Eagle a été prise après beaucoup de réflexion. De mai 2011 à janvier 2015, la STC (State Trading Corporation) a payé Rs 4.3 Mld à Betamax pour un contrat illégal. Malgré tout, Ramgoolam continue de les défendre. Eski li pe azir kouma enn azan Betamax? »

Le ministre Ashit Gungah a ce samedi, lors de la conférence de presse de l’Alliance Lepep, tenu à répondre aux commentaires du leader du PTr hier sur le jugement dans l’affaire Betamax en faveur de la STC.

« Le PTr tente de défendre l’indéfendable », a ajouté le ministre. « Est-ce que Ramgoolam considère l’intérêt du pays ou celui de Betamax? C’est d’ailleurs à la lumière de ce jugement que le DPP a laissé la police mener son enquête ».

Ashit Gungah a « donné un conseil » à Navin Ramgoolam : « Al lir zizman-la bien ».

« La STC a toujours dit que Betamax devait respecter les provision du Public Procurement Act. La Cour suprême a, de ce fait, trouvé que c’était une loi importante qui touche à la transparence de l’utilisation des fonds publics », a souligné le ministre.

Bobby Hurreram a, lui, critiqué « enn dimounn ki pre a tou pou met dife dan pei » à l’approche du Budget. « Est-ce normal qu’un député de l’opposition fasse autant de désordre dans le parlement », devait-il questionner. « Vous avez le droit d’avoir une autre opinion. Mais vous devez l’exprimer intelligemment (…) Je lance un appel pour que les débats budgétaires se déroulent dans le respect du parlement ».

« L’opposition est sur la défensive avant même la présentation du Budget », a déclaré, quant à lui, le député Zouberr Joumaye. « Nous constatons que l’opposition est inquiète et spécule »



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com