Victoire du BJP aux élections générales : Pravind Jugnauth félicite Narendra Modi

0
23
Booking.com


Après la victoire presque certaine du Bharatiya Janata Party (BJP) aux élections générales, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui sera de retour au pays demain, a déjà félicité personnellement le Premier ministre indien, Narendra Modi. « Aussitôt que j’ai appris la brillante réélection de Narendra Modi et la large victoire obtenue par l’alliance qu’il dirige aux élections législatives indiennes, je lui ai adressé un message de félicitations. Je me suis également entretenu avec lui au téléphone pour le féliciter de vive voix », a écrit Pravind Jugnauth sur sa page Facebook ce matin.

Selon les chiffres officiels publiés par la Commission électorale indienne ce matin, le BJP de Narendra Modi avait remporté 296 sièges sur 542, contre 282 en 2014. Le parti obtiendra la majorité à la Lok Sabha. Ce sera la première fois, depuis 1984, qu’un parti obtient une telle majorité seul. Le dépouillement des votes devrait prendre fin ce vendredi.

« Narendra Modi, a déjà commencé des consultations en vue de former son Conseil des ministres », a déclaré un porte-parole du gouvernement indien. La relance de l’économie indienne sera « un des principaux défis » auxquels devrait s’atteler le nouveau gouvernement. « Un gros programme d’investissement financé par davantage de privatisations et utilisé pour construire plus d’infrastructures peut remettre la croissance sur les rails à un moment où la croissance et le commerce mondial ralentissent », a déclaré le quotidien Financial Express dans un éditorial.

La croissance économique, qui a chuté de 6,6% par an en octobre-décembre, est à son niveau le plus bas en cinq trimestres et les autres indicateurs économiques n’indiquent « aucun soulagement ». Les observateurs politiques indiens estiment que, pour le principal parti de l’opposition du Congrès, les prochains jours risquent d’être « tumultueux » après une autre mauvaise performance électorale. Le chef du parti, Rahul Gandhi, le descendant de la dynastie Nehru-Gandhi, a perdu son siège dans un quartier familial situé dans l’État de l’Uttar Pradesh, dans le nord du pays. À savoir que près de 600 millions d’électeurs se sont rendus aux urnes durant les six dernières semaines.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com