L’affection est irremplaçable – Le Mauricien

0
23
Booking.com


MELLINO BÉGUÉ

La décadence des jeunes très souvent décriée est une tare sociétale contemporaine. Elle attise l’ire des parents et des autorités. S’est-on déjà posé la question sur la genèse de cette importunité? Quelle est la contribution de l’affection dans toute cette polémique?

L’aspect chronophage du travail pousse beaucoup d’adultes à faire d’énormes sacrifices en moins de temps possible. Pour les parents, après une journée de travail le toit familial est un havre. Or, les enfants, dynamiques, attendent leur retour avec beaucoup d’agitation. Au nom de la paix pour les parents, ces enfants sont livrés en pâture à YouTube ou/et toutes autres plateformes de divertissement multimédia. En somme, cela permet aux adultes de récupérer de leur journée. S’occuper des enfants, jouer avec eux, passer du temps avec eux est énergivore et la fatigue ne facilite pas tous ces devoirs parentaux. Honneur aux parents qui prennent leurs responsabilités !

En 2019, les parents sont eux-mêmes très connectés par le biais de réseaux sociaux. Tout comme les jeunes, les parents technophiles de la nouvelle ère sont aussi scotchés à leur téléphone portable ou/et autres supports numériques. Cette situation n’est aucunement alarmante tant que les enfants, surtout ceux en bas âge, ne sont pas pénalisés. À ce stade de leur vie, il est important de leur consacrer beaucoup de temps. Les réseaux sociaux, très souvent vilipendés à leur survenance dans la vie des hommes, sont, depuis, prisés par beaucoup mais craints par d’autres. Beaucoup de parents n’ont pas de temps à consacrer aux enfants, engloutis par la sphère du travail.

Pour pallier ce manque, beaucoup de parents débordent de créativité pour surprendre agréablement leur progéniture: les cadeaux pour symboliser l’amour qu’ils leur portent. Bien évidemment, les présents avivent l’affection et l’amour des enfants pour les parents mais de manière éphémère et momentanée. L’essentiel n’est ni le cadeau ni l’intention mais la présence des parents dans la vie de l’enfant. Ne passons pas à côté de ce devoir intrinsèque.

La rigidité au sein du cocon familial éperonne le manque de communication entre parents et enfants. Il faut trouver le juste milieu afin que les parents ne soient pas brimés par l’enfant roi ni que ce dernier soit victime du règne despote parental. Le noyau familial doit être le rempart contre tous ces écueils qui subtilement guettent pernicieusement les membres de la société. La discussion et le partage ne constituent pas une priorité pour beaucoup de parents. De ce fait, ceux-ci sont les derniers à être au courant des situations par lesquelles passent les jeunes. Ce pont communicant brisé engendre des conflits nocifs consolidant ainsi le fossé générationnel. Le manque de temps pèse lourd dans la balance.

Les parents, qui accordent du temps de qualité à leurs enfants, jouissent fièrement des bénéfices de leur dévouement bienveillant. Ils n’ont aucun problème avec l’autorité. Ces derniers font toujours honneur à leur famille. Les enfants excellent sur le plan académique. Ils démontrent beaucoup de respect pour les aïeux et les plus jeunes. Ce sont des jeunes épanouis qui connaissent la valeur du dur labeur. Ce sont des enfants pour qui les règles de bienséance n’ont aucun secret et ils les mettent en pratique.

En revanche, ceux dont les parents sont négligents, sont des déviants, qui n’ont aucun respect pour l’autorité quelle qu’elle soit. Ils sont souvent des sujets de honte et de raillerie pour leur famille respective. Nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à boucler les cycles scolaires. Ce sont des jeunes qui ont un penchant pour la gratification instantanée tout en négligeant le travail laborieux.

Rien ne peut substituer l’amour. Parents, restez focalisés sur le but ultime: l’épanouissement holistique des enfants. Posez les bases de cette vie, tout en la forgeant quotidiennement. Créons une société qui promeuve le contact humain et le respect d’autrui. Le résultat dépend largement des investissements faits en amont. Faites le bon choix. Un enfant ainsi qu’un jeune ont besoin d’amour pour s’épanouir, grandir et découvrir la vie. L’affection est irremplaçable !



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com