Vie de famille: les pères appelés à s’engager davantage

0
32
Booking.com


Naim Shah Oodian, ici en compagnie de sa fille, assume pleinement son statut de père célibataire.

«Avec l’évolution de la société, les femmes sont appelées à assumer plus de responsabilités. Cela n’a, en revanche, pas nécessairement été le cas pour les hommes», fait remarquer Vidya Charan, directrice de la Mauritius Family Planning and Welfare Association (MFPWA). L’objectif du National Fatherhood Initiative Project est justement de mieux les impliquer dans la vie familiale et ainsi redresser le déséquilibre entre les genres grâce à l’autonomisation des hommes.

Ce projet a été lancé ce mercredi 15 mai, au centre social de Montagne-Ory, à l’occasion de la Journée internationale de la famille. La MFPWA bénéficie de la collaboration de la Social Welfare Division du ministère de l’Égalité des genres. Selon Vidya Charan, en impliquant davantage les hommes, les relations familiales s’en trouveront améliorées. Ce qui devrait aider à réduire la violence domestique, ajoute-t-elle. «Certains hommes s’engagent déjà, mais on peut faire mieux. Il y a beaucoup d’hommes qui mènent à bien leur rôle de père. Il y a aussi des cas où des pères mènent le rôle de mère auprès de leurs enfants», souligne-t-elle.

Différentes activités seront organisées à l’intention des hommes. «Ils pourront venir partager leur expérience avec d’autres pères. En ce faisant, on valorise ces pères qui font du bon boulot», affirme la directrice de la MFPWA. Aussi, à travers des sessions d’information, d’éducation et de communication, les participants auront des renseignements sur la santé sexuelle et reproductive. Sans compter une compétition à l’intention des pères, lors de laquelle ils seront appelés à partager leurs histoires.

 Tarifs promotionnels dans des parcs d’attraction

Le ministère de l’Égalité des genres compte, lui aussi, organiser plusieurs activités. Le thème choisi : «Enn fami ini, enn péi ini». Le coup d’envoi a été donné avec une séance de réflexion sur le rôle des parents au 21e siècle, de 10 heures à midi, à la cybertour Shri Atal Bihari Vajpayee, à Ébène.

Une campagne de sensibilisation sur la drogue, en collaboration avec la troupe Komiko, est également prévue. Un cinéma mobile se déplacera dans différentes régions les 18 et 25 mai, et les 1er et 8 juin. Le thème de cette activité : «Paran pa bes lébra dévan ladrog». En outre, une marche, en vue de promouvoir le sport, sera organisée à Alexandra Falls, le 8 juin. 

D’autre part, un tarif promotionnel sera pratiqué à des parcs d’attractions sélects ce week-end et le week-end prochain. Sont concernés Blue safari, l’Aventure du sucre, TerrOcean, La Vallée de Ferney, Le Val Nature Park, La Vanille Crocodile Park, Curious Corner, Domaine de Lagrave, l’aquarium de Maurice, et Passion Océane.

Ces papas qui sont aussi mamans

Des pères qui assument aussi le rôle de mères, ça existe. C’est le cas de Naim Shah Oodian, 35 ans, père d’une fillette qui soufflera ses six bougies lundi. Il s’est marié en 2008 ; sept ans après, son épouse déserte le toit conjugal, l’abandonnant et leur fillette de 2 ans. «Ce n’est que bien après qu’elle m’a appelé. Elle prend des nouvelles de temps en temps.» 

Du coup, c’est seul que ce Salesman employé pour le compte d’une quincaillerie élève sa fille. Il emploie une bonne qui prépare le repas et fait le repassage deux fois par semaine. «Mo pa konn kwi.» Il n’a pas les moyens de la faire venir pour préparer à manger tous les jours. «À Maurice, toutes les instances œuvrent en faveur de la femme, mais il n’y a pas une seule vers laquelle un homme peut se tourner pour avoir de l’aide», déplore-t-il.

Malgré toutes ces difficultés, le jeune homme ne baisse pas les bras. Il entend mener à bien le rôle de père et de mère pour sa fille.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com