« Actes de sabotage » contre deux pétroliers saoudiens

0
46
Booking.com



Le ministre saoudien de l’énergie Khalid al-Falih a annoncé lundi que des « actes de sabotage » ont été perpétrés contre deux pétroliers saoudiens au large des Emirats arabes unis.

Publié aujourd’hui à 06h28

Temps de Lecture 1 min.

Quatre navires de commerce ont été visés par des « opérations de sabotage » à proximité des eaux territoriales des Emirats arabes unis, a annoncé dimanche 12 mai le ministère émirati des affaires étrangères, ajoutant qu’il n’y a pas eu de victimes.

L’incident s’est produit près de l’émirat du Foudjaïrah, situé à la sortie du détroit d’Ormuz, voie maritime vitale pour le commerce du pétrole.

Le ministre saoudien de l’Energie a déploré lundi que deux navires pétroliers saoudiens ont été victimes de « sabotage » et menacé la sécurité des livraisons de pétrole mondiales.

Dans un communiqué transmis par l’agence de presse officielle saoudienne SPA, Khalid al-Falih a indiqué que cette attaque n’avait fait aucune victime ni provoqué de déversement de pétrole. Des dommages importants ont été causés à la structure de l’un des deux navires, a-t-il précisé.

Phase d’escalade

Les Emirats n’ont fourni aucun détail sur la nature de ces actes de sabotage ni sur le pavillon des bâtiments visés. On ne dispose à ce stade d’aucune information sur les auteurs des ces « sabotages ». Aucune précision n’a pu être obtenue auprès du commandement de la Ve Flotte américaine, basée au Bahreïn. « Soumettre des navires de commerce à des opérations de sabotage et menacer les vies des équipages est un développement dangereux », déclarait le ministère émirati dans un communiqué repris dimanche par l’agence officielle de presse WAM.

L’incident est survenu dans une phase d’escalade des tensions dans cette région du Golfe, où l’armée américaine a déployé des moyens militaires supplémentaires face à ce que Washington qualifie de menace iranienne.

Sur Twitter, le député iranien Heshmatollah Falahatpisheh, qui préside la commission parlementaire de la Sécurité nationale, a estimé que ces explosions démontraient que la sécurité des Etats du Golfe est aussi fragile que « du verre ».



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com