Municipalité de Port-Louis : Distribution de dattes avant le Ramadan

0
108
Booking.com


Le public a eu droit à une distribution de dattes jeudi
dans les rues de Port-Louis

Le Centre culturel islamique (ICC) a procédé à une distribution de dattes dans les rues de Port-Louis jeudi. « Cette tradition cadre avec le début du mois du ramadan, qui commence la semaine prochaine, et où nous promouvons le partage au sein de la communauté », a indiqué le Pr Anwar Subratty, Chairman de cet organisme. Profitant de cet événement, une « fête du naan » a été organisée sur l’esplanade de la mairie de Port-Louis, où les Mauriciens ont eu l’occasion d’assister à la préparation de ce pain traditionnel très prisé durant la période du ramadan.

« La datte et le “naan” font partie de la tradition culinaire musulmane. Ces aliments sont consommés pour faire face aux longues heures de jeûne », a indiqué le lord-maire, Daniel Laurent, lors d’une cérémonie à la salle du conseil jeudi. Il a rappelé que « le ramadan est un mois de patience, de générosité, de compassion, de solidarité et d’unité ». Et d’ajouter : « C’est aussi une occasion de resserrer les liens familiaux où, à l’heure de l’iftaar (rupture du jeûne), les membres s’assoient ensemble pour manger. C’est une qualité qui fait la base de notre société. »

La vice-Première ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a abondé dans le même sens et estime qu’il y a « une dégradation des valeurs parmi la jeunesse ». Elle leur a d’ailleurs lancé un appel « de compréhension et de respect » envers les parents. « Narnye pa gagn gratis. Zot bizin fer zefor. Bann zen bizin konn zot responsabilite dan lakaz. Zot bizin met lamin a lapat, sirtou dan week-end, pou aid lafami. » La ministre réclame des jeunes, surtout des adolescents, de « faire un effort » pour « essayer de comprendre la situation financière de vos parents », leur demandant de « ne pas faire de demandes exagérées ».

De son côté, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, a soutenu que « le ramadan n’est pas juste de se priver de nourriture et de boire », poursuivant : « Le jeune doit s’améliorer dans son comportement et éviter de faire du mal à soi-même et aux autres. Cette attitude ne doit pas être adoptée que pendant le mois de carême, mais durant toute l’année. »
Intervenant à son tour, le ministre des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun, estime que « notre pays est béni car nous sommes déjà passés par les carêmes du Cavadee, de Maha Shivaratree, de la Pâques et, maintenant, le ramadan ». Il a dans le même souffle annoncé une série d’activités pour la fête Eid, avec une application du “mehendi” (henné) le 3 juin à l’ICC, suivie d’un déjeuner pour les aînés au même endroit le 8 juin. Une semaine plus tard, un “Muslim Food Festival” aura lieu à la mairie de Vacoas/Phoenix alors que le 16 juin, un “qawali show” est prévu à Centre-de-Flacq.

Le lendemain, une troupe venant de Turquie donnera un spectacle culturel au Caudan Art Centre. Finalement, un “gala show” aura lieu à l’ICC, où la pièce Bandari, œuvre de l’auteur Assad Bhuglah, sera jouée en public. Soulignons que dans le cadre du ramadan, une équipe de l’ICC sera à Rodrigues du 2 au 6 mai pour distribuer des aliments dans l’île.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com