Fièvre dengue : seize nouveaux cas à Roche-Bois

0
115
Booking.com


  • Le manque d’hygiène déploré

Roche-Bois vient s’ajouter à la liste des régions où le taux de fièvre dengue est le plus concentré. Mercredi, 16 cas de cette infection virale y ont en effet été recensés.

Selon des sources au ministère de la Santé, « un manque considérable d’hygiène est à déplorer », ce qui favorise la prolifération des moustiques. Au total, 75 cas ont été répertoriés à Maurice, dont 15 à Cité La Cure.

En seulement trois jours, 16 cas de fièvre dengue ont été rapportés pour la région de Roche-Bois. Les premiers cas ont été détectés lundi. Les patients sont admis à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis.

« La fièvre dengue s’est répandue très rapidement à Roche-Bois. En un seul jour, nous avons recensé une dizaine de cas, et nous continuons de recevoir des patients présentant les symptômes de la dengue à l’hôpital. Quand les officiers du ministère se sont rendus dans ce faubourg de la capitale, le constat a été choquant. Les conditions de vie des habitants sont à déplorer. Il y a un manque d’hygiène. Toutes les conditions sont réunies pour favoriser la prolifération des moustiques. Ce qui explique comment l’épidémie s’est répandue à une telle vitesse », affirment nos interlocuteurs.

À Cité La Cure, le nombre de cas s’élève à 15, ce qui portait le total à 75 malades hier. Nos sources indiquent que les officiers du ministère de la Santé poursuivent les exercices de fumigation dans les régions à risque, principalement à Cité La Cure et Roche-Bois. Des examens médicaux sont également effectués sur les habitants pour identifier d’autres cas potentiels.

Depuis le recensement des premiers cas de dengue à Maurice, en mars dernier, le ministère effectue une campagne de sensibilisation, invitant le public à prendre toutes les précautions nécessaires.

« Le public est avisé de faire évacuer des objets qui peuvent retenir de l’eau. Il est important que les gens nettoient régulièrement leurs cours, d’évacuer l’eau stagnante, de porter des vêtements appropriés pour bien couvrir le corps, d’utiliser régulièrement des crèmes anti-moustique, entre autres. Le public peut aussi appeler sur la hotline du ministère (8924) pour tous renseignements », affirment nos sources.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com