[Faits Divers] Une fois son bracelet électronique retiré, il frappe sa femme et sa fille

0
54
Booking.com


Un quinquagénaire saint-pierrois était jugé en comparution immédiate hier pour avoir frappé sa femme et sa fille. Récidiviste, l’homme a aussi un problème d’addiction à l’alcool.

La veille, il s’était fait retirer son bracelet électronique qui lui avait été administré dans le cadre d’une condamnation pour des faits de violences sur sa conjointe. “Dès la fin de ce dispositif, on constate un relâcher total”, observe le procureur. Les faits se sont produits en mars dernier. Jean-Yves V. enchaîne les verres de rhum. Sa femme et sa fille décident d’aller faire un tour sur le plage, “en attendant qu’il dessoûle”. Rentrées en début de soirée, elles découvrent un homme bien loin d’être sobre. Pire, il se montre agressif envers sa femme, l’insultant et lui assénant une claque sur le dos. Si ce n’est pas la première fois qu’il frappe sa conjointe, cette fois, il s’en prend aussi à sa fille en lui donnant une claque sur la tête. Pourquoi ce geste violent ? Parce qu’elle a “cassé sa cigarette”.

Selon l’expertise psychiatrique, l’homme “banalise la violence et ne se rend pas compte de la portée de ses actes”. Pour le procureur, il s’agit là d’une “récidive de récidive”. En poursuivant : “Quand on entend Madame nous indiquer qu’elle quittera la maison pour lui éviter la prison… Est-ce qu’elle se rend compte des risques qu’elle prend ? Et qu’elle fait courir à sa fille ?” Les condamnations pour violences sur conjointe remontent à 2014 : “Quand il est soûl, il tape tout le monde”, avait lâché sa femme lors de son audition. En plus de ce comportement agressif, une “relation de domination avec son épouse” est constatée par l’expertise psychiatrique. Malgré les regrets exprimés par le prévenu hier à la barre, la cour a suivi les réquisitions du procureur : 6 mois d’emprisonnement . Dès sa sortie du tribunal, l’homme est allé dormir en prison.

 

Maëva Pausé



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com