[Faits Divers] Délibéré dans l’affaire d’harcèlement moral aujourd’hui : Jean-Claude Lacouture risque 6 mois de prison avec sursis

0
42


Le 28 mars, le maire de l’Etang-Salé était jugé ce jeudi pour harcèlement moral. Le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende. Verdict aujourd’hui.
 

Le maire que Jean-Claude Lacouture devait répondre de harcèlement moral, propos ou comportements répétés ayant pour objet ou effet une dégradation des conditions de travail, pouvant attenter aux droits, à la dignité, à la santé ou à l’avenir professionnel d’autrui. Ces faits que la justice reproche à l’édile se sont déroulés sur la période du 14 septembre 2015 au 13 août 2017 et avait pour cible et victime, Mireille Malet, cadre A de la fonction publique territoriale et directrice du CCAS.

 

LIRE AUSSI > Six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende

 

Après avoir recruté Mme Malet, avoir loué ses compétences et qualités professionnelles, en interne (comme l’attestent ses notations) comme à l’extérieur, Jean-Claude Lacouture l’avait prise en grippe. Lors de cette audience fleuve, le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a examiné cette descente aux enfers professionnelle et personnelle .

 

Les faits reprochés à l’élu qui est aussi président du CCAS : une série de mesures vexatoires consistant à court-circuiter Mireille Malet, une mise à l’écart des décisions, des reproches exprimés en public, des attributions retirées, des ordres et contre-ordres… Un traitement qui a vu cette cadre pourtant bien notée s’écrouler moralement et  tomber malade. Une expertise a conclu à une pathologie liée directement à la dégradation de ses conditions de travail.

 

Le parquet a requis six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende contre le maire de l’Etang-Salé. Ses avocats ont pour leur part plaidé la relaxe en expliquant qu’il avait pu avoir des “paroles malheureuses” mais pas l’intention de “martyriser” la partie civile, selon les paroles de cette dernière.

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment: