Bangladesh : Une femme brûlée vive sur ordre du directeur de son école


La jeune femme avait été attirée sur le toit du séminaire islamique où elle étudiait. C’est là que ses agresseurs lui de- mandèrent de retirer la plainte pour harcèlement qu’elle avait déposée. Quand elle a refusé, elle a été aspergée de kérosène auquel on a mis le feu. La police a précisé vendredi que l’une des 17 personnes arrêtées en lien avec ce meurtre avait accusé le directeur de l’école d’en être le commanditaire. Il « leur avait dit de faire pression sur Nusrat Jahan Rafi pour qu’elle retire sa plainte ou de la tuer en cas de refus de sa part », a déclaré à l’AFP Mohammad Iqbal, l’officier de police responsable de l’enquête.

Nusrat Jahan Rafi avait porté plainte fin mars pour harcèlement. « Ce n’est pas grand chose », fut la réaction du policier qui prit la plainte, selon une vidéo qui vient d’être diffusée.

Kérosène

M. Iqbal a raconté qu’au moins cinq des personnes arrêtées, dont trois camarades de classe de la victime, l’avaient attachée avec un foulard avant de l’asperger de kérosène. « Le plan était de faire croire à un suicide. Mais il a échoué car l’écharpe a brûlé, libérant les pieds et les mains de Nusrat Jahan Rafi qui est parvenue à redescendre », a-t-il dit.

Souffrant de brûlures sur 80% de son corps, elle est morte à l’hôpital le 10 avril. Mais elle a entretemps enregistré une vidéo réitérant ses accusations contre son directeur. « Il m’a touchée », dit-elle sur la vidéo, identifiant aussi certains de ses agresseurs. « Je me battrai contre ce crime jusqu’à mon dernier souffle. » Face à la vague d’émotion suscitée par ce meurtre, Sheikh Hasina a promis qu’aucun « coupable n’échapperait à l’action légale ».

Mais les associations dénoncent le peu d’empressement des autorités à enquêter sur les affaires de viol ou d’agression sexuelle. « Le meurtre horrible d’une femme courageuse qui de- mandait justice montre à quel point le gouvernement du Bangladesh manque à ses engagements vis-à- vis des victimes d’agressions sexuelles », a estimé dans un communiqué Meenakshi Ganguly, directrice pour l’Asie du Sud de Human Rights Watch.



Source link


Have something to say? Leave a comment:

Mopays.com

Comments are closed.

Recent Posts

les 6 signes du zodiaque les plus naïfs d’après les astrologues

La naïveté peut desservir une personne car la poussant à croire tout et n’importe quoi, elle tombe facilement dans le…

2 mins ago

Chinese Airlines File Claims for Boeing 737 Max Groundings – Skift

China’s biggest airlines sought compensation from Boeing for order delays and losses caused by the grounding of its 737 Max…

3 mins ago

Saisie de Rs 2 Milliards d’héroïne : Geeanchand Dewdanee règle sa caution

Après un jugement lui accordant la remise en liberté provisoire, Geeanchand Dewdanee, arrêté dans le cadre de l’enquête sur la…

8 mins ago

Quartier de police à Coromandel : la CWA installera un compteur à chacun des 18 blocs

May 22, 2019May 21, 2019 Il n’y a qu’un seul compteur d’eaupour les 288 appartements occupés par les policiers et…

9 mins ago

Season 2019| Meeting 8| All races full| Mauritius| Champ de Mars

Mauritius #Champdemars #horseracing #lecourses #hippismes Horseracing is the No. 1 and most popular Sport in Mauritius. Turf Guru Mauritius Horseracing…

12 mins ago

Fans mock sculpture of Manchester United legend George Best

'Did they use the same guy that did the Ronaldo statue?': Fans mock sculpture of George Best and claim it…

15 mins ago