Affaire Boskalis: la défense à la barre

0
37
Booking.com


Siddick Chady est poursuivi pour corruption dans cette affaire.

La poursuite Boskalis ayant complété cet exercice, c’était au tour de la défense de faire défiler ses témoins à la barre dans le cadre de l’affaire Boskalis. C’est ainsi qu’hier, mardi 16 avril, en cour intermédiaire, Me Said Toorbuth, qui représente les intérêts de Siddick Chady, a demandé au Principal Court Manager du Master and Registrar de la Cour suprême de témoigner.

À une question de Me Toorbuth, ce dernier a confirmé que Siddick Chady avait déposé une plainte contre la «star witness» Jan Cornelis Haak, le 6 juin 2013. La poursuite, représentée par Me Rashid Ahmine et Michel Ah-Sen, a objecté à ce que le contenu de la plainte soit pris en considération, l’estimant irrecevable. «Le plaignant (NdlR, Siddick Chady) ne viendra pas déposer en Cour. Ce qui fait que le contenu du document consistera en du ‘hearsay’.» La magistrate Wendy Rangan a accepté que le document soit produit mais qu’aucune valeur ne serait accordée au contenu. 

Deuxième témoin: l’inspecteur Soobul du poste de police de Pope-Hennessy, qui représente le commissaire de police. Interrogé par Me Toorbuth, il a indiqué que Siddick Chady avait porté plainte contre le Néerlandais au poste de police, le 4 juin 2013. Nouvelle objection de la poursuite, en citant les raisons susmentionnées. La magistrate a agréé ladite demande : «Aucune valeur ne sera attachée au contenu de la plainte.» 

Selon l’inspecteur Soobul, l’affaire avait été référée au Central Criminal Investigation Department. En cour aujourd’hui (mercredi 17 avril), il devra confirmer si l’enquête a abouti à l’arrestation de Jan Cornelis Haak.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com