Saisie d’héroïne: une septuagénaire interpellée à l’aéroport

0
27


Aissa Baccus, a été présentée hier le lundi 15 avril, matin devant le tribunal de Mahébourg.

À 71 ans, Aissa Baccus, née Thoophany, fait face à la justice. Cette habitante de Plaine-Verte, a été présentée hier matin devant le tribunal de Mahébourg où une accusation provisoire de tentative de prendre livraison de drogue a été retenue contre elle.

Aissa Baccus est la mère d’Imtieyaz Baccus, 39 ans. Ce dernier est un bookmaker clandestin de Coromandel qui a été arrêté le 9 mars 2017 après avoir été incriminé par Navind Kistnah comme faisant partie d’un réseau de drogue.

Aissa Baccus a été arrêtée, samedi, après qu’un dénommé Alhaji Mahara, un Sierra-léonais âgé de 34 ans, a restitué des boulettes d’héroïne. À hier, ce présumé passeur qui est admis à l’hôpital Jawaharlal Nehru de Rose-Belle a purgé 49 boulettes d’héroïne, pesant plus de 987 grammes, dont la valeur marchande est estimée à Rs 14 805 000.

Comment la septuagénaire en est-elle arrivée là ? Tout débute à 17 h 50, le jeudi 11 avril. Le vol EK 703 d’Emirates Airlines vient d’atterrir à l’aéroport de Plaisance. Des policiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et ceux de la Custom Anti-Narcotics Section (CANS) de l’aéroport de Plaisance effectuent un exercice de profilage sur certains passagers. Le Sierra-Léonais est interpellé juste après qu’un autre passager a été intercepté. Il se présente comme un journaliste venu couvrir la visite du président de la République du Kenya à Maurice.

Pendant toute l’opération, Aissa Baccus assiste à la scène. Elle prend même des photos du premier passager que les officiers de l’ADSU et de la CANS avaient interpellé. Ayant été repérée, la septuagénaire est accostée par des officiers. Sur son cellulaire, outre la photo du premier passager qu’elle a pris, la galerie de son téléphone comprend un cliché du Sierra-Léonais qu’elle n’a pas vu interpeller.

Étant donné qu’aucune drogue n’est trouvée en possession du présumé passeur, l’habitante de Plaine-Verte est autorisée à rentrer chez elle. Son téléphone cellulaire est cependant saisi pour les besoins de l’enquête.

Elle est priée de se mettre à la disposition de la police, au cas où elle serait convoquée. Durant la journée de samedi, elle est appelée au bureau de l’ADSU de l’aéroport, cela après que le passager sierra-léonais a commencé à purger des boulettes d’héroïne. Elle a ensuite été arrêtée. Elle a été présentée devant la Bail and Remand Court à Port-Louis dimanche.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment: