Pierre Louis Paillusseau – Le caméléon scénique

0
15


Pierre Louis Paillusseau présente L’amour, toujours ! au Caudan Arts Centre, les 23, 24 et 25 avril. Ce Français installé à Maurice est metteur en scène, danseur, comédien et professeur de théâtre. Il vient de créer son école de théâtre à Beau Plan : la PLP Théâtre Académie. Il propose des cours de théâtre contemporain et classique, d’improvisation et de “théâtre-happy”. En pleine promotion de sa production, il a trouvé un moment pour rencontrer Scope.

“Le thème de l’amour est essentiel. Cela fait un moment que je pensais travailler sur ce thème. J’avais peur d’être trop cliché et de faire quelque chose de trop facile”, confie Pierre Louis Paillusseau. L’amour est son moteur et le fait vibrer. “Je suis un amoureux de l’amour”, dit-il. Personnage solaire, il dégage une énergie positive par son attitude avenante.

Pierre Louis Paillusseau adapte le texte de Joël Pommerat, L’amour, toujours ! en treize scènes. Où l’on parle de l’amour dans tous ses états : du bonheur au malheur et à la séparation. Sa première mise en scène à Maurice correspond à ses attentes. “Je suis très heureux de travailler avec Benjamin Gilot et Vinaya Sungkur. Dans la création et la préparation de cette pièce, je leur ai donné beaucoup de possibilités. Je suis très à l’écoute de mes comédiens”, dit le jeune homme de 28 ans, qui est venu vivre avec Maurice en 2000.

Le metteur en scène se décrit comme un comédien pluridisciplinaire. “Je suis un comédien contemporain. J’ai envie de raconter des histoires qui se passent en ce moment”, précise celui qui a dansé dans Aladin, Broadway Melody, Le Magicien d’Oz, Tintin, Starmania, Le roi Lion et Grease en France. L’ancien élève de Cours Florent et de l’école d’art dramatique du Lucernaire à Paris travaille actuellement avec plusieurs ONG : L’Odyssée du Savoir à Tamarin, La courte échelle à Mapou, après avoir travaillé avec Open Mind à Moka.

Plus Mauricien que Français.

Pour sa première pièce de théâtre à Maurice, il est à la fois metteur en scène et comédien. “Je ne dors pas beaucoup. Je pense beaucoup. Si je n’étais pas passionné, je n’allais pas faire tout ça en même temps”, confie l’habitant de Trou aux Biches, qui se dit heureux de vivre à Maurice. “Nous avons la chance d’être entourés de plages. Quand il y a une possibilité d’aller nager ou de prendre ma planche, j’essaie d’en profiter au maximum”, dit-il, en esquissant un grand sourire.

Passionné dans la vie comme sur scène, il aborde son travail avec le sourire. C’est avec cette même fougue qu’il a ouvert la PLP Théâtre Académie à Beau Plan à la fin de l’année dernière. Il y dispense des cours de théâtre classique et contemporain, des cours d’improvisation et de la “théâtre-happy”, un cours qui a trait au développement personnel, destiné aux jeunes et aux adultes, en compagnie de Vinaya Sungkur. “J’ai fait six ans d’études dans deux écoles d’art dramatique. L’idée d’ouvrir une école de théâtre a toujours trotté dans ma tête. Je voulais venir faire du théâtre à Maurice et les choses se sont mises en place positivement”, raconte le Niçois. “Ma famille a quitté la France lorsque j’avais deux mois. Je me sens plus Mauricien que Français. Je parle enn tigit kreol et je donne mes cours en créole”, précise l’ancien élève de l’École du Nord. Il souhaite promouvoir l’art à Maurice et constate un manque de culture théâtrale. “Ça commence à changer. Maurice est sur la bonne pente, théâtralement parlant. Je suis très content d’en faire partie”, poursuit Pierre Louis Paillusseau. Son académie est intervenue à Rodrigues dans une école de formation agricole.

Le juste équilibre.

Le danseur s’est produit dans plusieurs pièces de théâtre, a signé sept mises en scène, a joué dans une dizaine de courts-métrages en France et a fait une apparition dans la série Versailles sur Canal+. Assis face à la mer, il a les yeux qui brillent lorsqu’il parle de son premier rôle dans la pièce Le Dindon de Georges Feydeau en 2017. “On a fait 70 dates à Paris. On était dans le top 5 des pièces les mieux remplies et les plus appréciées. Ça a été une très belle expérience.”

Le comédien a connu de beaux moments lors des voyages qu’il a eu l’occasion d’effectuer grâce à la scène et dans les pays où il a vécu avant de s’installer définitivement à Maurice. “Je suis originaire de France mais je n’y ai jamais vécu. Avec ma famille, nous avons beaucoup voyagé en Afrique : Maroc, Égypte, Gambie, Sierra Leone et aussi à la frontière israélienne, avant de venir vivre à Maurice.”

Entre la scénographie, la danse et l’art dramatique, Pierre Louis Paillusseau a trouvé le juste équilibre. “C’est une joie de présenter une pièce de théâtre pour la première fois à Maurice. Je tenais à partager quelque chose avec les spectateurs sur une thématique particulière qu’est l’amour. J’ai hâte.” Il a en tête d’autres projets artistiques. “Je ne peux en parler mais je peux vous dire que c’est une histoire mauricienne.”

L’amour, toujours ! au Caudan Arts Centre

L’amour, toujours ! sera jouée au Caudan Arts Centre, les 23, 24 et 25 avril à 19h30. Les billets sont disponibles à Rs 800 sur le site du Caudan Arts Centre.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment: