le Parti socialiste refuse de signer un appel visant à « tenir un discours de vérité » – JeuneAfrique.com

0
30



Lors des commémorations du génocide des Tutsi au Rwanda, le 7 avril 2019 au stade Amahoro à Kigali. © Ben Curtis/AP/SIPA


Le premier secrétaire du parti socialiste français a refusé d’apposer sa signature au bas d’une lettre ouverte enjoignant Emmanuel Macron à « tenir un discours de vérité » sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi. Selon Olivier Faure, les autorités rwandaises « instrumentalisent le génocide pour consolider leur dictature ».


Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste français, a refusé de s’associer à une lettre ouverte publiée début avril dans plusieurs quotidiens, dont Le Monde, qui appelait Emmanuel Macron à se rendre au Rwanda pour la 25e commémoration et à « tenir un discours de vérité » sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment: