Kemraj Persand obtient la liberté conditionnelle

0
24


Kemraj Persand a comparu devant la cour de district de Rivière-du-Rempart

Il avait été arrêté et libéré sur parole hier suite à une plainte de Yash Boygah contre lui. Et ce lundi 15 avril, Kemraj Persand a comparu devant la cour de district de Rivière-du-Rempart. Une charge provisoire de «threatening arson» a été retenue contre lui et il a été libéré contre une caution de Rs 5000.

Les relations entre Yash Boygah et Kemraj Persand ne sont plus au beau fixe depuis quelque temps. Le premier est le propriétaire du Grand Barachois et Kemraj Persand possède le Petit Barachois. Le litige a pour toile de fond un accès commun menant aux deux propriétés. Selon Yash Boygah, malgré l’autorisation de la Cour suprême le laissant à emprunter ce passage, Kemraj Persand aurait construit une porte, l’empêchant, ainsi qu’à ses employés, d’utiliser cette voie.

Vendredi alors que le cousin de Yash Boygah s’est présenté à l’entrée des barachois pour déposer un conteneur, Kemraj Persand, l’aurait empêché d’y entrer en lui disant, «mo pou met difé dan container si to dépose container la endan». Un peu plus tôt, vendredi, Kemraj Persand, qui était accompagné de six hommes, aurait aussi menacé un contracteur qui effectuait des travaux et aurait lancé: «Mo térin sa. Aret sa travay la, si zot kontinié mo pou met difé dan sa JCB la ek zot pa pou sorti vivan dépi isi.»




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment: