« Bibi » repetita pour un cinquième mandat de Benyamin Natanyahou – JeuneAfrique.com

0
30



Le Premier ministre Benyamin Netanyahou et sa femme à Tel-Aviv, le 10 avril. © Ronen Zvulun/REUTERS


Malgré une opposition plus rugueuse et la menace d’une mise en examen dans les prochains mois, le Premier ministre a décroché un cinquième mandat, historique. Avec la bénédiction de l’extrême droite.


Mercredi soir, ses partisans l’ont attendu durant plus de quatre heures sur le parquet d’une salle de basket-ball dans le nord de Tel-Aviv, reconvertie pour l’occasion en QG de campagne du Likoud. Benyamin Netanyahou a fini par surgir au bout de la nuit, accompagné par une sono assourdissante crachant en boucle l’hymne du parti. À ses côtés, son épouse, Sarah, fend la ribambelle de ministres et de députés entravant le passage. Le couple est ovationné par un public presque ­idolâtre.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment: