Air Mauritius: les nouveaux avions livrés avec six mois de retard

0
146
Booking.com


Les deux nouveaux avions s’appelleront ‘Aapravasi Ghat’ et ‘Chagos Archipelago’.

La flotte d’Air Mauritius (MK) accueille, sauf imprévu, un nouvel avion cette semaine. Il s’agit du premier des deux avions A330- 900 (New Engine Option – neo) qu’a commandé le transporteur national à Airbus. Leurs noms : ‘Aapravasi Ghat’ et ‘Chagos Archipelago’. Quant au second appareil du même modèle, et équipé notamment de deux moteurs Rolls Royce Trent 7000 de nouvelle génération, il est prévu que MK en prenne possession d’ici la fin du mois.

Il n’empêche que ces deux livraisons accusent plus de six mois de retard. Elles étaient initialement annoncées pour septembre et octobre derniers, puis, pour janvier, ensuite février et puis mars. Officiellement, les deux nouveaux A330-900 neo doivent remplacer deux A340- 300 E dont les contrats de location ont expiré en novembre et décembre, avant d’être prolongés.

À ce rythme on comprend mieux pourquoi au quartier général de MK, au Paille-en-Queue Court à Port-Louis, l’on ne souhaite même pas s’avancer sur le jour de l’atterrissage du premier A330-900 neo à Plaisance, cette semaine.

Airbus, que nous avons également approché, a uniquement affirmé que «la livraison du premier A330 neo est imminente». D’ajouter que c’est le privilège de son client que d’en faire l’annonce. Est-ce le retard dans la livraison des moteurs Rolls Royce à l’avionneur ou est-ce un problème de cashflow chez MK qui est à l’origine des nombreux délais ?

Chez MK, l’on réfute catégoriquement qu’il s’agit d’un problème de financement et on jette le blâme concernant le retard sur Airbus. Du côté de l’avionneur toulousain, la réplique est que ces questions «sont relatives aux relations contractuelles avec notre client Air Mauritius et nous ne pouvons pas communiquer sur ces éléments qui sont confidentiels». Airbus affirme travailler «main dans la main avec [notre] client afin de répondre à [ses] attentes et [lui] assurer le plus grand soutien pour [ses] opérations».

L’express a également interrogé MK et Airbus pour savoir si ce dernier va compenser la compagnie aérienne nationale financièrement en raison des retards dans la livraison. Le constructeur européen s’en tiendra à ses relations contractuelles. Du côté du Paille-en-Queue Court, l’on apprend qu’un dédommagement est prévu. Quid des modalités ? Nada, on n’en saura rien, pour le moment.

Reste que MK n’a eu de cesse de marteler que les reprogrammations en masse de ses vols sur Londres, Shanghai, Hong Kong, l’Inde, Johannesburg et la Réunion ce mois-ci sont les conséquences directes du retard dans la livraison de l’A330-900 neo.

Un argument que rejettent des professionnels de l’aviation qui se demandent comment MK, qui propose d’offrir quatre de ses avions (deux A340-300C et deux A319-100) en location, à partir de novembre, montrant ainsi un excès de capacité dans sa flotte, peut évoquer le retard de livraison comme excuse en ce qui concerne le rescheduling des vols.

Quoi qu’il en soit, il était prévu au départ que les deux nouveaux A330-900 neo, une fois livrés, desservent des destinations moyen-courrier comme Guangzhou, Hong Kong, Delhi et Perth. Voire, Bangkok, la nouvelle desserte annoncée pour novembre dernier avant d’être reportée sine die.

Par ailleurs, MK prévoit toujours, du moins jusqu’ici, de faire l’acquisition de deux A350-900 à la fin de l’année. Quant à la livraison des deux autres avions du même type, elle a été reportée à 2023 au lieu de 2020.
 
À ce jour, la flotte du transporteur national est dotée de 14 appareils dont ‘Le Morne Brabant’ et ‘Pieter Both’, deux A350-900 acquis en 2017.
 

Air Senegal première en Afrique à faire voler l’A330 neo

Après Tap Air Portugal, qui a été la première compagnie aérienne à prendre livraison d’un A330-900 l’année dernière, trois avions du même modèle ont été livrés le mois dernier par Airbus, dont un à Air Senegal. Cette dernière devient ainsi la première ligne aérienne africaine à faire voler un tel appareil. À fin mars, Airbus comptait 238 commandes fermes pour l’A330neo d’Air Asia X, d’Air Lease Corporation, d’Air Calin, d’Air Senegal, d’ARKIA ISRAELI Airlines, d’AVOLON, de BOC Aviation, de CIT, de Delta Airlines, de Garuda Indonesia, d’Iran Air, de Kuwait Airways, de Middle East Airlines, de Tap Portugal et dix clients non-identifiés.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com