Vol de Rs 2,5 m à Vallée-Pitot : voici comment la police a retracé l’épouse de Peroumal Veeren

0
20


Kalidah Been Veeren, née Ameer, 31 ans, épouse du trafiquant de drogue Peroumal Veeren quittant la cour hier.

L’argent volé devait-il servir à acheter de la drogue ? C’est en tout cas ce que soupçonne fortement la police après que celle-ci a arrêté cinq suspects, dont la femme du trafiquant de drogue, Kalidah Been Veeren, née Ameer, 31 ans, pour un vol commis avec effraction au domicile du propriétaire d’une boutique, âgé de 32 ans, à Vallée-Pitot, en début de soirée, jeudi.

Les malfrats avaient emporté deux coffres-forts contenant de l’argent, des devises et des bijoux d’une chambre, entre 10 heures et 18 heures, mercredi. Le tout est estimé à Rs 2,5 millions.

Au lendemain, les limiers avaient déjà arrêté cinq suspects. Ils habitent tous rue Alma, Vallée-Pitot.

Les deux coffres-forts, une certaine quantité de bijoux et de l’argent estimé à Rs 1 million ont été retrouvés. Après leur comparution devant le tribunal de Port-Louis, les cinq suspects ont été reconduits en cellule policière.

C’est une surveillance assidue dans la région de Plaine-Verte et de Vallée-Pitot par des éléments de la Divisional Crime Intelligence Unit, la Special Anti-Robbery Squad de cette division, dirigée par l’inspecteur Goorye et des sergents Noordally et Mungroo, avec le concours des hommes de la Special Anti-Robbery Squad de la Special Supporting Unit de l’inspecteur Seewoo qui a finalement porté ses fruits. Une opération policière dirigée par l’assistant surintendant de police, Kailash Dussoye, responsable de la Criminal Investigation Division (CID) de la Metropolitan Police de la division Nord a permis de remonter jusqu’aux suspects.

Les premiers soupçons des policiers se sont portés sur un récidiviste de la région: Sheik Muhamad Mujahid Puttaroo, un cuisinier de 26 ans, alias Briani. L’arrestation de cet homme devait conduire à celle de deux hommes et de la femme de Peroumal Veeren qui habitent la même cour. Les deux hommes sont : Sehzad Korimbocus, 28 ans alias Jimmy employé à la boutique de la victime, et Assifudhin Assenally, un maçon de 28 ans. L’autre suspect est Farshad Fatally, alias Royon, un récidiviste de 39 ans.

Le suspect Puttaroo est soupçonné d’être le cerveau dans cette affaire. Étant un proche du propriétaire de cette boutique, il allait souvent au domicile de la victime pour demander de l’argent.

Du reste, c’est au cours d’une perquisition au domicile du suspect Puttaroo qu’un premier coffre-fort a été retrouvé. Les autres suspects ont été soumis à un interrogatoire serré. L’exercice a permis de retrouver le second coffre-fort, des bijoux et une certaine somme d’argent. C’est Puttaroo lui-même qui a conduit les enquêteurs sur cette piste.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment: