levée du couvre-feu et démission du patron du renseignement – JeuneAfrique.com

0
95
Booking.com



Des manifestants dans la capitale soudanaise Khartoum, vendredi 12 avril 2019. © Anonymous/AP/SIPA


Le nouvel homme fort du Soudan, Abdel Fattah al-Burhane, a annoncé samedi la levée du couvre-feu et la libération de tous les manifestants arrêtés ces dernières semaines lors d’un discours à la nation. Le Conseil militaire au pouvoir depuis le renversement d’Omar el-Béchir a également annoncé la démission du patron du renseignement.


Abdel Fattah al-Burhane, le deuxième militaire à prendre la tête de la transition au Soudan en deux jours, a annoncé samedi la levée du couvre-feu, la libération de tous les manifestants arrêtés ces dernières semaines et promis d’ »éliminer les racines » du pouvoir déchu d’Omar el-Béchir.

Il s’est également engagé à faire juger les personnes ayant tué des manifestants, lors d’un discours à la nation retransmis en direct à la télévision d’État deux jours après le renversement d’Omar el-Béchir par l’armée.

Démission « acceptée »

Le Conseil militaire au pouvoir depuis le renversement d’Omar el-Béchir a par ailleurs annoncé la démission du patron du puissant service de renseignement soudanais NISS, Salah Gosh, qui a dirigé la répression du mouvement de contestation ces derniers mois.

« Le chef du conseil militaire de transition, Abdel Fattah al-Burhane, a accepté » cette démission, a également indiqué le Conseil dans un communiqué.






Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com