[Faits Divers] VIDEO – Une centaine de migrants sont arrivé à Sainte-Rose, le bateau va être escorté au Port-Ouest

0
9


Ce samedi matin, les services de la gendarmerie ont bloqué l’accès au port de Sainte-Rose, à l’approche du bateau de migrants signalé hier. Selon les témoins, le navire était en difficulté et aurait heurté un tétrapode à l’entrée de La Marine. Le bateau se trouve actuellement au niveau de la passe de Sainte-Rose.

Les gendarmes attendent l’arrivée du bateau du SNSM qui escortera le navire jusqu’au Port-ouest. Selon nos informations, une centaine de passagers se trouvent à bord du bateau, il y aurait notamment des femmes et des enfants. Des bouteilles d’eau leur sont actuellement distribuées.

Aux alentours de 11 heures 40, le bateau de migrants approchait La Marine : 

 

Depuis deux jours au moins, les services de la préfecture sont en alerte. Un nouveau bateau de migrants sri-lankais semble avoir à son tour mis le cap sur notre île. L’information révélée par nos confrères d’Antenne Réunion nous a été confirmée hier soir par une source policière. Selon nos informations, le navire se trouvait au large des côtes australiennes, jeudi soir. Il pourrait atteindre La Réunion au cours du week-end, voire lundi.

Nos confrères de la télévision rapportent qu’une réunion de crise a eu lieu hier après-midi à la préfecture pour préparer l’accueil de ces voyageurs. A l’aéroport de Roland-Garros, les agents de la Police aux frontières ont pris leurs dispositions. Des lits ont, par exemple, été installés dans la zone d’attente. Leurs collègues de la compagnie départementale d’intervention seront également mobilisés à leurs côtés pour la prise en charge des migrants.

Se basant sur une photographie aérienne du navire, les autorités s’attendent en effet à l’arrivée de 50 à 120 personnes. La filière est donc loin de s’être tarie. Et cela malgré le renvoi relativement rapide à bord d’un vol charter des 70 passagers du Prashansa, en février dernier, à l’issue d’un triathlon judiciaire, entre le tribunal de grande instance de Champ Fleuri, la cour d’appel de Saint-Denis, et le tribunal administratif.

En 2018, 83 migrants sri-lankais avaient eux aussi choisi de se rendre sur notre île, leur nouvel eldorado. Six hommes arrivés sur un radeau de fortune après un naufrage avaient été secourus le 21 mars. Le 6 octobre, les huits passagers du Kevin avaient à peine eu le temps de poser le pied. Ils avaient presque aussitôt été reconduits au Sri Lanka, après des escales à Maurice, Paris et Mombai.

Un nouveau cap était passé le 14 décembre, avec l’arrivée de pas moins de 62 personnes, dont 17 femmes et enfants, à bord du Wasana 1. L’année s’était terminée avec l’interception du Roshan et de ses sept hommes à bord rapidement réacheminés vers leur pays. Il y a bien eu quelques loupés dans la procédure de reconduite à la frontière, lors de ces premières arrivées accompagnées de demandes d’asile, mais les services de la préfecture et de la PAF sont désormais bien rodés à l’exercice.

H.A.



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment: