A Mahebourg, hier : Le MMM à l’écoute des pêcheurs

0
20
Booking.com


La Policy Unit du MMM a organisé hier des consultations avec la communauté des pêcheurs à Mahébourg. Cette initiative s’inscrit dans la démarche du parti de procéder à une approche participative de l’élaboration de son programme électoral.

Pour Sheila Bunwaree, les interactions avec les acteurs des différents secteurs permettent de mieux comprendre la situation et de prendre en considération leurs besoins. Elle ajoute que le MMM préparera son programme électoral en consultation. En outre, le parti « ne fera pas de fausses promesses », dit-elle. « Nous ne voulons pas faire de la politique mensongère. Nous sommes là pour écouter votre voix. C’est dans le dialogue et la réflexion que nous allons identifier les problèmes et chercher des solutions. » Sheila Bunwaree a également mis en avant l’importance de l’Indigenous Knowledge System dans le monde aujourd’hui. « La connaissance locale et régionale est importante. C’est vous qui avez les connaissances. Vous connaissez la mer mieux que nous. »

De son côté, Madun Dulloo a ciblé la responsabilité de certains acteurs économiques dans la pollution marine. Il a plaidé pour la création d’un fonds sous la CSR. « Ceux qui polluent doivent contribuer au fond pour venir en aide aux pêcheurs souffrant de cette situation », reprend-il, avant de dire souhaiter également « un meilleur encadrement » des pêcheurs.
Plusieurs professionnels, principalement des chercheurs de l’Université de Maurice, sont également intervenus à cette occasion. Valérie Uppiah a ainsi abordé l’importance du Marine Special Planning. Nadeem Nasurally, lui, est intervenu sur la protection et la régénération des coraux. Quant à Meghna Rughoobar, elle a parlé de la pollution par le plastique.

Au moment des questions, les pêcheurs ont exprimé leurs préoccupations pour la pollution marine, la présence de coraux invasifs et la situation du Fishermen Investment Trust. « Ena koray pe anvayi partou. Nou nepli ena pwason, mourgat, orit… » La présence du corail « gingembre » et l’absence de mesures appropriées pour le combattre a aussi fait l’objet d’un débat.

Le souhait de la mise sur pied d’un fonds pour les pêcheurs, comme c’est le cas pour les planteurs, a également été évoqué. De même, il est suggéré que la “Bad Weather Allowance” soit alignée avec le salaire minimum, ainsi qu’une pension aux pêcheurs ayant atteint l’âge de la retraite. La situation au Bouchon, suivant le naufrage du MV Benita, a elle aussi été abordée. « Nous avons fait une demande au ministère pour une étude concernant la pollution, mais rien n’a été fait. » La pratique de l’aquaculture préoccupe également les pêcheurs, qui sont d’avis que cela nuit à leurs activités.
À noter qu’outre Sheila Bunwaree et Madun Dulloo, Reza Uteem, Ananda Rajoo et Tony Apollon, entre autres, étaient également présents à ces consultations à Mahébourg.



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com