Trump place les gardiens de la révolution iraniens sur la liste des organisations « terroristes »

0
67
Booking.com



Cette classification fait planer le risque de sanctions renforcées contre l’Iran, bête noire de l’administration américaine.

Publié aujourd’hui à 17h09, mis à jour à 17h09

Les Etats-Unis ont officiellement placé les gardiens de la révolution iraniens sur leur liste des organisations « terroristes » étrangères, faisant ainsi planer le risque de sanctions renforcées contre Téhéran, a annoncé Donald Trump lundi 8 avril.

C’est « la première fois » qu’une organisation « faisant partie d’un gouvernement étranger » est ainsi désignée, a précisé le président américain dans un communiqué, ajoutant que cette mesure permettrait d’accroître la « pression » contre l’Iran, bête noire de l’administration Trump.

Lire aussi En Iran, un attentat contre les gardiens de la révolution tue au moins 27 personnes

Mesure « sans précédent »

Cette mesure « sans précédent », « est une reconnaissance du fait que l’Iran n’est pas seulement un Etat soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens participent activement, financent, et promeuvent le terrorisme », poursuit le communiqué.

Les Forces Al-Qods, forces spéciales des gardiens de la révolution, sont également concernées par cette désignation, précise le président américain. Ces forces sont une branche extérieure qui soutient les forces alliées de l’Iran au Moyen-Orient, comme les troupes du président syrien Bachar al-Assad ou le Hezbollah au Liban.

Cette décision « augmentera significativement l’échelle et la portée de notre pression maximale contre le régime iranien », précise le président américain, qui ajoute : « Si vous faites affaire avec les gardiens de la révolution, vous financez le terrorisme ».



Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com