[Société] Panique à l’AURAR qui fait la boue avant la pluie

0
49


De tribunes en communiqués,  Marie-Rose Won Fah Hin fait feu de tout bois pour limiter les dégâts, suite à la communication d’extraits significatifs du rapport provisoire de la chambre régionale des comptes ordonné par la ministre de la Santé Agnès Buzyn – via l’ARS péi – sur l’Association pour l’Utilisation du Rein Artificiel à La Réunion (AURAR). Qu’on. sache, toute l’affaire résulte d’un complot ourdi par le JIR avec la complicité des magistrats de la chambre, sans doute, Le Canard Echaîné, Le Monde, Le Figaro, Hospimedia, Capital, Renaloo…

Dimanche dernier, à Saint-Gilles les bains, tout le saint-frusquin de l’AURAR était au garde à vous autour du président de l’AURAR, Christophe Kichenin et la directrice Générale, Marie Rose Won Fah Hin… Mission communiqué de victoire et d’auto-congratulations… Le ton était donné par l’association sur Messenger : “Le  rapport définitif de la Chambre régionale des comptes vient de balayer les calomnies à l’encontre de l’Aurar…”

Une version développée de ces éléments de langage suivait dans la foulée sous forme de communiqué de presse  intitulé “La chambre Régionale des Comptes rétablit la vérité sur la gestion de l’Aurar” et qui disait :

“Nous avons reçu le rapport définitif de la Chambre régionale des comptes de la Réunion portant sur le contrôle de la gestion de l’AURAR. Dans le respect de la procédure contradictoire qui ouvre un nouveau délai d’un mois pour faire valoir nos dernières observations, nous ne communiquerons donc pas sur ces conclusions…” Moralité il faudrait croire sur parole Marie Rose Won Fah Hin et Christophe Kichenin et avaler tout cru le message selon lequel “La publication du rapport définitif de la CRC mettra un terme aux mensonges, amalgames et insinuations calomnieuses colportées depuis 21 mois par le Journal de l’île de La Réunion (JIR), et malheureusement repris par quelques titres de la presse nationale. Notre déception a été grande de voir en effet que des journaux comme Le Monde et Le Figaro aient pu reprendre – sans investigation complémentaire – les informations du JIR…” 

 

A les en croire, la Chambre régionale des comptes aurait assurément réécrit la quasi totalité de ce qui figure dans le rapport provisoire, car il n’en faudrait pas moins pour valider les protestations victorieuses des deux responsables de l’AURAR signataires du communiqué dominical… Et là, force est de constater que la chose est pour ainsi dire impossible. D’ailleurs, au détour d’un paragraphe, le rédacteur du communiqué écrit que le rapport définitif “corrige certaines erreurs et interprétations sur la base desquelles les détracteurs de l’AURAR ont relancé leur entreprise de destruction…” Il n’est donc pas question d’une réécriture majeure, plus vraisemblablement de modifications à la marge, comme souvent. Par ailleurs, nonobstant la “déception de l’AUARAR à l’endroit de “quelques titres de la presse nationale” dont ” des journaux comme Le Monde et Le Figaro”, auxquels Marie Rose Won Fah Hin et Christophe Kichenin font la leçon, en déplorant qu’ils “aient pu reprendre – sans investigation complémentaire – les informations du JIR”, nous sommes au regret de préciser que le Canard Enchaîné, Hospimedia, Le Monde, Le Figaro, Capital, entre autres, n’ont pas repris le JIR, mais… La Chambre régionale des comptes. Par ailleurs, dans la panique généralisée de la maison AURAR, il apparaît que la chasse est ouverte aux lanceurs d’alerte. Monsieur Gruson, es qualité d’ex-directeur du CHU de La Réunion, établissement de santé qui a subi et souffre encore des mêmes maux que la grande majorité des hôpitaux de France et de Navarre et s’est retrouvé plus contrôlé par l’ARS en quatre ans que l’AURAR en 39 !

 

Nous y reviendrons sous peu. Dans le JIR et Clicanoo, sans oublier facebook.

 

Philippe Le Claire



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment: