“Nous avons une population grandement malade”

0
87


Le Premier ministre, le ministre de la Santé et la ministre de l’Education aux côtés de plusieurs élèves à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé

« Nous avons une population grandement malade », a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, observée ce lundi 8 avril. Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, devant 3 000 élèves de divers établissements scolaires et des membres du gouvernement, a, lui, fait un bilan de la santé physique de la population mauricienne.

Il a souligné que 250 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés en 2018, que 220 000 personnes souffrent du diabète et que 50% de la population est en excès de poids, certains souffrant d’obésité. « 23% de la population fait du sport… Ce qui veut dire que 77% ne pratique pas de sport », a-t-il observé.

Projets pour tous.

Le thème retenu pour cette journée est « Couverture universelle de la santé ‘pou tou dimounn’ ». « Nous devons pouvoir offrir des services médicaux à tous ceux qui ont une maladie quelconque », a affirmé le Premier ministre. « Nous devons faire encore plus ».

Le ministre de la Santé a annoncé plusieurs projets en ce sens : un nouveau centre de dialyse à Montagne Longue ; un nouvel hôpital des yeux à Réduit ; un nouveau Teaching Hospital à Flacq. « 80% des travaux ont été achevés à l’ENT de Vacoas », a indiqué Anwar Husnoo.

« 80% du Budget, soit Rs 8 milliards, investis dans le domaine de la santé sont repartis principalement dans le traitement des maladies non transmissibles toutes les années », a détaillé le ministre. Cela après que le Premier ministre a informé que « les maladies non transmissibles sont la cause de 85% de mortalité à Maurice ».

Le Premier ministre a expliqué que « la révision des infrastructures pour de meilleures conditions de stockage (des médicaments) et le e-health pour les données médicales de chaque patient sont aussi des projets sur lesquels le gouvernement travaille. Le Human Tissue Act fek vote. Ena posibilite pou fer transplantasion renal ».

« Nous avons la chance à Maurice d’avoir des services de santé gratuits. La qualité de ces services s’améliorent. En 1968 nous dépensions Rs 22 millions, alors qu’aujourd’hui le budget est de Rs 11.7 milliards. Ce qui représente en moyenne Rs 9 237 par personne ».

 



Source link

Le Mauricien

Have something to say? Leave a comment: