Monde: Elle vit avec le cadavre de son petit ami de 61 ans pendant un mois

0
55
Booking.com


Dans la catégorie des histoires les plus insolites et répugnantes de l’année, on vient de découvrir une candidate au titre et elle nous vient des États-Unis où une femme a décidé de vivre avec le cadavre de son petit ami pendant plusieurs semaines. 

C’est le site web Click on Detroit qui rapporte cette nouvelle qui est digne des plus grands films d’épouvantes hollywoodiens. En effet, dans la ville de Monroe dans l’État du Michigan, Angela Shock une femme a décidé de vivre avec le cadavre de son petit ami pendant plusieurs semaines. Oui, vous avez bien lu et non, il ne s’agit pas d’un poisson d’avril en retard. La jeune femme a simplement expliqué aux forces de l’ordre que son petit ami était tout simplement la seule personne qui la soutenait dans la vie et qu’elle ne voulait pas laisser partir son corps. Une excuse à la fois touchante et étrange qui ne s’est pas avérée très convaincante.

Si on ne connait pas l’identité de cet homme décédé, Click on Detroit explique qu’il avait 61 ans et sans doute des ressources financières assez confortables puisque le site web raconte qu’Angela Shock a utilisé sa carte bancaire après son décès. On va dire qu’elle s’est vite remise de sa disparition. La question que tout le monde se pose est de savoir combien de temps elle aurait continué ce petit manège si la police n’était pas intervenue.

En effet, ce n’est pas Angela Shock qui a prévenu la police, mais bien la famille de l’homme de 61 ans qui était très inquiète après avoir passé plusieurs semaines avant d’avoir de ses nouvelles. Reste maintenant à savoir ce qui est arrivé réellement  à la victime. De quoi est-il décidé? Est-ce que Angela Shock est la meurtrière? Est-il décédé de causes naturelles? 

Tant de questions qui restent pour le moment sans réponse même s’il serait facile d’avoir un avis sur le sujet. Il faut dire que c’est vraiment difficile de croire qu’elle a vécu autant de temps avec le cadavre de son mari si elle n’avait rien à se reprocher. Ajouté à cela, Click on Detroit indique qu’Angela Shock a eu déjà plusieurs antécédents judiciaires. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.





Source link

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com