Achat d’un appareil : elle refuse de s’acquitter des frais de réparations

0
38
Booking.com


Trois mois après avoir acheté un appareil coûteux, une dame se voit réclamer des frais de réparation pour un souci technique. La responsable de la Consumer Protection Unit explique les principes et la marche à suivre.

Marie Joan Derogere est très remontée. Cette habitante de Vacoas âgée de 38 ans explique avoir acheté une console PS4 en octobre 2018 auprès d’un magasin à Phoenix. « J’ai acheté cet appareil pour le prix de Rs 22 000 et à crédit. En janvier 2019, j’ai constaté que l’appareil a connu un souci technique. Aucune image ne s’affichait sur l’écran de télévision », dit-elle.

« Étant donné que l’appareil est toujours couvert par la garantie, j’ai déposé l’appareil au magasin. Les responsables m’ont déclaré savoir qu’ils reprendront contact avec mois dans deux semaines », dit-elle. Toutefois, après deux semaines, la cliente soutient n’avoir pas reçu de réponse par téléphone. Selon ses dires, lorsqu’elle s’est rendue au magasin pour obtenir des explications, des frais additionnels lui ont été réclamés. « Je ne comprends pas pourquoi cette somme m’a été réclamée, d’autant plus que l’appareil est toujours sous garantie », confie la mère de famille exaspérée. « Je suis déjà contrainte de payer une somme mensuelle pour acquérir l’appareil. Il me sera impossible de m’acquitter de frais additionnels », souligne-t-elle.

Selon une préposée du magasin, un rapport technique a été soumis à la cliente. « C’est un mauvais entretien de l’appareil qui a provoqué le problème. Il a été mal éteint, d’où le fait qu’aucune image ne s’affichait. De plus, quand l’appareil n’est pas éteint correctement, cela provoque aussi des problèmes à la carte principale (carte mère) qui risque de s’abimer », précise notre source. Toujours selon la préposée, le fournisseur a accepté de faire une réduction de Rs 1000. « La cliente devra payer seulement Rs 2 500 au lieu de Rs 3 500, quant au fournisseur, il maintient sa position sur le rapport rendu sur l’état de l’appareil. Nous attendons désormais que la cliente fasse le nécessaire. » Notre source a déclaré qu’une copie du rapport technique a été soumis à la Consumer Protection Unit.

Choix du client

De son côté, Amrita Guness, responsable de communication au sein de la CPU explique : « En principe, quand le client doit s’acquitter de frais de réparations, si une partie du produit acheté n’est pas couvert par la garantie, le commerçant doit normalement remettre au client un rapport technique détaillé, ainsi qu’un document certifiant le prix auquel doit s’acquitter le client pour la réparation », dit-elle.

« Par la suite, c’est au consommateur de choisir si elle veut (ou pas) réparer l’appareil. Selon la loi, il faut (le vendeur) soumettre un devis par écrit au client. Toutefois, si c’est un mauvais usage venant du client qui a causé le problème technique, cela devra être précisé dans le rapport », dit-elle avant de terminer.



Source link

Defi Media

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com