[Economie] Emploi : le taux de chômage à La Réunion repart à la hausse en 2018

0
68
Booking.com


Suite à la dernière enquête sur l’emploi en 2018 à La Réunion publiée par l’Insee, le taux de chômage s’établit à 24%, soit une hausse de 2 points depuis 2016.

Le « halo » autour du chômage continue sa progression pour atteindre 12 % de la population en 2018. Au total, à La Réunion, 149 000 personnes, dont 83 000 chômeurs au sens du Bureau International du Travail, sont sans emploi et souhaitent travailler.

La situation de l’emploi se dégrade. Le taux d’emploi baisse ainsi de 2 points entre 2016 et 2018 : l’emploi salarié recule, en lien principalement avec la baisse du nombre de contrats aidés. Conséquence de la hausse du halo autour du chômage, la population active réunionnaise continue à diminuer pour la troisième année d’affilée.

'

 

 


 

4ème trimestre 2018 : Baisse de l’emploi salarié privé et public

Fin 2018, l’activité économique a ralenti au niveau international, avec notamment un commerce mondial pénalisé par le recul des échanges extérieurs chinois, les incertitudes autour du Brexit et de grands pays de la zone euro à la peine (Allemagne, Italie). En France, après une croissance de 0,3 % au 4e trimestre, l’activité économique progresserait davantage au premier semestre, grâce à un investissement des entreprises toujours dynamique et des gains de pouvoir d’achat des ménages qui soutiendraient la consommation.

Au 4e trimestre 2018, l’emploi salarié repart à la baisse à La Réunion (- 0,5 %). L’emploi salarié privé diminue (- 0,6 %), accompagné d’un nouveau recul de l’emploi dans la fonction publique (- 0,3 %). Blocages des Gilets jaunes, ralentissement des travaux de la Nouvelle route du littoral et de la construction de logements ont fortement pénalisé l’intérim (- 600 emplois), tirant ainsi l’emploi salarié privé à la baisse. Dans le public, malgré une remontée du nombre de contrats aidés ce trimestre, il s’agit de la sixième baisse consécutive de l’emploi : 300 emplois en moins au 4e trimestre, soit 4 600 emplois en moins depuis le point haut du 3e trimestre 2017.

L’emploi salarié diminue notamment dans l’hébergement et restauration, affecté par les mouvements sociaux de fin d’année (- 100 emplois), en lien avec une fréquentation hôtelière qui a fortement baissé par rapport au 4e trimestre 2017 (- 9 %). Ce recul concerne toute l’île et plus particulièrement la clientèle métropolitaine et étrangère. Dans ce contexte perturbé par les mouvements sociaux, la création d’entreprises est également en repli au 4e trimestre (- 8 %) : c’est la plus forte baisse enregistrée depuis trois ans. Le secteur des « autres services » y contribue pour moitié.

'

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com