Ces 10 étirements soulageront la douleur dans le dos

0
119
Booking.com


L’adolescence est souvent synonyme de comportements imprévisibles, volatiles et d’émotions qui semblent surgir de nulle part telles des tornades soudaines et imprévisibles. Cela pourrait s’expliquer par le fait que les adolescents ont un cortex préfrontal (la partie qui régule le comportement social et la prise de décision) qui n’est pas encore mature. C’est donc l’âge des bêtises à foison et surtout des comportements totalement inconscients. Or, parfois ces agissements peuvent avoir des conséquences plus graves que d’autres. C’est le cas de ces adolescents qui se saoulaient à l’extrait de vanille avant d’aller à l’école. L’alcool considéré comme une drogue dure par les experts en toxicologie et addiction fait des ravages parmis la jeunesse. Les faits ont été relayés par nos confrères du site ABC 4.

L’adolescence peut-être un moment d’assaut émotionnel pour toutes les personnes concernées. Un fossé peut alors se creuser entre les parents et leurs enfants pendant un long moment. Aussi, l’une des raisons pour lesquelles cela est perçu comme un âge si difficile est que le passage de l’enfance à l’âge adulte est généralement une période de développement physique rapide et de profonds changements émotionnels. Déroutante et inconfortable pour l’enfant comme pour les parents, cette période est aussi et surtout celle de tous les choix totalement déraisonnables.

Quand adolescence rime avec inconscience

Une école d’Atlanta a informé des parents que leurs enfants se saoulaient à l’extrait de vanille pur avant d’aller à l’école. En effet, des responsables de la Henry W. Grady High School ont déclaré que certains de leurs élèves se rendaient dans une grande surface où ils achetaient de l’extrait de vanille puis le mélangeait à leur café avant de venir à l’école.

Ainsi, l’école a publié sa mise en garde sur Facebook, avec une image du même extrait de vanille que les adolescents consommaient.

Ces 10 étirements soulageront la douleur dans le dos

Nous pouvons y lire le message suivant : «  Ce n’est pas du tout une inculpation de Trader Joe [le magasin où s’approvisionnaient les adolescents, NDLR], mais les parents doivent savoir que ce produit contient 35% d’alcool et nous avons découvert que certains étudiants avaient consommé cette substance intoxicante. »

Selon le site Sun Sentinel, un étudiant à dû être hospitalisé après avoir consommé cette boisson. A savoir qu’une petite bouteille de cet extrait contient un peu moins d’alcool qu’une bouteille de vodka.

Il est clair que ce n’est pas la première fois que des adolescents tentent d’atteindre l’ivresse avec des ingrédients à portée de main. Des collégiens auraient déjà tenté de modifier leur état d’esprit en fumant/sniffant de la noix de muscade.

Mieux comprendre l’adolescence

Le Dr Robert J. Hedaya, psychiatre et fondateur du Whole Psychiatry and Brain Recovery Center, imagine le cerveau comme un cornet de crème glacée à deux arômes, comme il l’explique dans un article de Psychology Today. Le cône serait  la partie la plus primitive du cerveau, en d’autres termes, le tronc cérébral. Ce dernier contrôle ainsi les fonctions élémentaires telles que la respiration, la pression artérielle ou encore la température corporelle.

Maintenant, imaginez qu’au sommet du cône il y est vos deux arômes préférés. Le premier arôme serait le cerveau émotionnel, autrement appelé le système limbique. Le cerveau émotionnel contrôle les processus hormonaux, la mémoire, ainsi que les réactions émotionnelles automatiques et généralement inconsciente. Le deuxième est le cerveau conscient ou le cortex, c’est ce qui nous permet, entre autres, de penser, de planifier, de réfléchir etc.

En examinant d’un peu plus près la structure de cet organe, nous pouvons constater qu’il existe des millions de cellules nerveuses connectés les unes aux autres qui convergent toutes vers certains points : les noyaux. Aussi, l’un des principaux noyaux du cerveau s’appelle l’amygdale. C’est en fait cequi nous permet de contrôler les sensations de rage, de peur ou d’excitation et ces évaluations de situations est basée sur nos expériences de la petite enfance.

Or, au cours de l’adolescence, le cerveau se reconfigure et se reconstruit, en parallèle des hormones qui se libèrent. Ce projet de construction massif explique en quelque sorte pourquoi la stabilité et l’aisance qui semblaient évidentes au cours de l’enfance reculent pour laisser place à de toutes nouvelles perspectives.

Pourtant ce qu’un adolescent fait et les choses auxquelles il est exposé pendant cette période critique de sa vie aura indéniablement une grande influence sur son avenir. En effet, en raison de tous ces changements qui se produisent, les adolescents ont un besoin profond de se définir et de se découvrir et cette recherche peut avoir des résultats constructifs ou destructeurs.





Source link

Booking.com