«Méthodes obsolètes pour obtenir des aveux»: la police sur le banc des accusés

0
93
Booking.com


(Photo d’illustration)

«Il est grand temps pour la police de revoir sa méthode d’investigation dans notre société civilisée et d’adopter de nouvelles techniques scientifiques au lieu d’utiliser des méthodes obsolètes pour obtenir des aveux d’un suspect.» Commentaires de la juge Gaytree Jugessur-Manna concernant un cas de détention arbitraire et illégale.

Dans son jugement rendu hier, jeudi 28 mars, la juge a donné gain de cause à un chauffeur de taxi, Mitradev Kaurooa, qui poursuivait le commissaire de police et l’État. La juge a condamné l’État à lui verser des dommages de Rs 300 000. Mitradev Kaurooa leur avait réclamé des dommages de Rs 5 millions après avoir été contraint d’avouerl’assassinat d’une dénommée Mattapallut en 2002.

«Je n’ai aucune raison de douter que le chauffeur de taxi a subi des traitements humiliants et dégradants qui lui ont été infligés par des officiers de police», a indiqué la juge, qui a été très critique envers la police. Les explications de Mitradev Kaurooa démontrent qu’il a été profondément affecté mentalement et physiquement.

La juge Gaytree Jugessur-Manna n’a pas caché sa satisfaction sur le fait que le plaignant a dit toute la vérité sur le traumatisme qu’il a vécu entre les mains de la police. Il était représenté par Me Robin Ramburn, SC, et Me Hiren Jankee, avoué.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com