Curepipe: Une enseignante se dit harcelée par le manager d’un collège

0
1389
Booking.com


Elle aurait été harcelée pendant plusieurs mois par le manager de ce collège d’Etat où elle travaillait. Et, le 14 mars, elle a tout bonnement été mise à la porte. Cette enseignante crie à l’injustice. 

Le président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE), Munsoo Kurrimbaccus déplore pour sa part ce «renvoi injustifié». Le syndicat tiendra une manifestation devant le collège, sis à Curepipe, le mardi 2 avril. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse de l’UPSEE, à Port-Louis, ce mercredi 27 mars.

L’enseignante en sociologie explique qu’elle est harcelée depuis septembre 2018. Le manager en question lui aurait même dit qu’elle avait raté sa vocation et que «[to] ti bizin aktris bollywood [twa]», entre autres allusions et remarques déplacées .

Et cette année, les choses se sont envenimées lorsque le collège a introduit le système parking payant. Selon Munsoo Kurrimbaccus, le collège a réclamé la somme de Rs 2 000 en guise de mensualités – pour 10 mois – pour ceux qui voulaient utiliser cette aire de stationnement. «L’enseignante n’a pas voulu se plier à cette décision et débourser cette somme car elle n’a pas de voiture et n’a aucune intention d’en acheter une. D’ailleurs, elle n’a pas de permis de conduire. Mais elle a été convoquée dans bureau du manager et après des discussions, elle a été sommée de quitter les lieux», relate le syndicaliste à qui l’enseignante s’est confiée.

Nous avons tenté, en vain, d’avoir la version du manager en question.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com