le seuil des 600 décès franchi – JeuneAfrique.com

0
136
Booking.com




L’épidémie de fièvre à virus Ebola, qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a tué plus de 600 personnes depuis qu’elle a été déclarée le 1er août, a indiqué lundi le ministère congolais de la Santé.


« Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 960, dont 895 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 603 décès (538 confirmés et 65 probables) et 314 personnes guéries », a détaillé lundi 18 mars le ministère dans son bulletin quotidien.

« Depuis le 8 août 2018, 89 173 personnes ont été vaccinées », insiste le ministère de la Santé, qui estime que cette campagne de vaccination a sauvé des milliers de vie. « Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck », précise le ministère congolais de la Santé.

Insécurité

L’épicentre de l’épidémie dans la province du Nord-Kivu se trouve depuis plusieurs semaines à Butembo et à Katwa. De retour d’une visite sur place, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé qu’il faudrait encore six mois pour en « finir » avec l’épidémie d’Ebola, mais a mis en garde contre une aggravation de l’insécurité.

Début mars, l’ONG Médecins sans frontières a ainsi suspendu ses activités de lutte contre Ebola à Katwa et à Butembo à la suite d’attaques contre deux centres de traitement.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com