[Editorial] “Ça fait cher” : Retrouvez l’édito de Jacques Tillier ce samedi dans le JIR

0
252
Booking.com


Comme chaque samedi, retrouvez dans votre édition du JIR l’édito de Jacques Tillier. Intitulé cette semaine “Ça fait cher”, en voici un extrait :

 

Annick Girardin, Madame la Ministre, arrive demain, en compagnie de la Secrétaire d’État à la Santé Christelle Dubos, alors forcément ça s’agite ici et là, des maillots jaunes aux politicards, en passant par l’ARS, les pompelards galonnés du SDIS, les bidouilleurs, directeurs, professeurs à l’IAE, qui moulinent les étudiants comme leurs bulletins de salaire et les autres, tous les autres, élus, clampins pour la plupart plus ou moins régulièrement cités sur deux pages le samedi… Les maillots jaunes parce qu’ils ont très envie de remettre le couvert, le merdier, poussés par les politicards qui les manipulent, Annette, Bello, Bareigts. L’ARS, l’Agence de Santé Océan Indien, parce que les hauts fonctionnaires sur-rémunérés, confortablement installés sur le caillou, à l’abri de leurs conneries sous le parapluie de leurs castes respectives, n’ont pas franchement envie de voir leur incompétence crasse étalée sur la place publique, sous le nez de Girardin, de la Secrétaire d’État à la Santé ; les pompiers pour les mêmes raisons que l’ARS, et enfin les autres parce qu’il n’est jamais bon de se retrouver sous la gouttière lorsqu’un ministre de la République se pointe sur le caillou. Même si cette ministre-là, un tantinet lassée de l’Outre-Mer, a fait savoir à l’Elysée qu’elle aimerait bien changer de crèmerie. Le fait de déjeuner dimanche au Colorado avec l’ARS en compagnie de la clique de direction, Etienne Billot, Lerat… devrait lui remonter le moral. Ils en ont de bien bonnes à lui raconter sur les précédentes directions, Maury, Sandra Desmettre vrai fausse démissionnaire de l’ARS, les HAD, le diabète, la dialyse, l’Aurar, la dengue, les Kangoo, les produits qui flinguent les abeilles, les poissons rouges, les lézards mais pas vraiment les moustiques. Ils en ont de bonnes à lui raconter sur les vieux délaissés, faute de HAD, sur les personnes handicapées, les enfants surtout, sur les directeurs d’associations façon ARAR, ASDR qui se gavent en salaires, notes de frais, voyages et ribouldingues diverses au détriment des personnes fragiles… Faudra écouter Etienne Billot, il sait faire du vent avec ses oreilles et raconter les histoires, c’est un marrant. En général ça plaît aux femmes…

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com