Meurtre de Janeeta Ramchurn: l’accusé implore le pardon de la Cour

0
76
Booking.com


Janeeta Ramchurn a été étranglé le 6 mars 2013.

«Mo dimann exkiz la Cour, la famille Karishma et la société. Mo touzour kontan li. Mo fine écrire 85 poem pou li.» C’est la déclaration par Booshan Prayagsing depuis le box des accusés, ce jeudi 7 mars. Il est poursuivi aux Assises pour avoir étranglé sa petite amie, Janeeta Ramchurn, qui était aussi connue comme Karishma.

L’accusé a plaidé coupable pour le meurtre de sa petite amie. Il l’avait étranglée, le 6 mars 2013, lors d’une dispute à La Citadelle. Leur relation s’est détériorée lorsque l’accusé a appris que Karishma avait un autre homme dans sa vie. Ils sortaient ensemble depuis huit mois lorsque Booshan Prayagsing aurait découvert une liaison entre sa bien-aimée et un autre homme.

Fou de jalousie, il a demandé des comptes à sa petite amie qui n’a pas hésité à lui avouer ses sentiments pour cet autre homme. La jeune femme voulait mettre un terme à leur relation. Pris de colère, Booshan Prayagsing aurait assassiné sa petite amie. Il dit avoir ensuite déposé un baiser sur son front avant de s’enfuir.

Le procès, présidé  par la juge Shameem Hamuth-Lalloo, a été renvoyé à lundi 11 mars 2019 afin qu’un gardien de prison puisse témoigner. L’accusé a retenu les services de Me Rama Valayden, avocat.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com