[Société] Nouvel hôpital de l’Ouest : le grand déménagement

0
117
Booking.com


Aujourd’hui et demain, les équipes du Centre Hospitalier Gabriel Martin quittent le centre-ville de Saint-Paul pour s’installer dans le nouveau Centre hospitalier Ouest Réunion.

« Depuis le 18 février nous avons démarrer le déménagement du mobilier et des fonctions supports, explique David Lespegagne, directeur adjoint à l’organisation et système d’information. Le 5 et 6 mars, nous transférerons les patients. C’est une période critique qui va durer 36 heures. Nous réaliserons entre 120 et 150 transferts en ambulance. Nous serons également appuyés par la gendarmerie une partie de la journée. » Les premiers patients à rejoindre le CHOR seront ceux du service gériatrie le 5 mars dès 8 heures. Les patientes du pôle mère-enfant qui comprend la maternité, seront les dernières à rallier le CHOR le 6 mars en fin de journée. 

1

 

Mais le moment le plus critique sera le déménagement des Urgences. Celui-ci se fera entre 23 heures et 2 heures du matin, dans la nuit du 5 au 6 mars. C’est le moment le plus creux de la journée même « sil n’y a pas d’heure idéale », reconnaît Laurent Bien. Pour limiter les flux, le service n’accueillera plus de patient à partir de 20 heures le mardi soir et jusqu’aux alentours d’une heure du matin. Seuls les urgences extrêmes seront prises en charge. Les autres patients seront dirigés vers les Urgences du Sud et du Nord. 

Le 7 mars, l’hôpital Gabriel Martin sera définitivement fermé. A noter que toutes les activités programmées seront suspendues du 28 février au 10 mars 2019. Elles reprendront dès le 11 mars au CHOR. Pendant cette période, l’hôpital Gabriel Martin va fonctionner en fonctionnement dégradé, ce qui permettra de réduire le nombre de patients à transférer les 5 et 6 mars. 

1

1

1

 

Ce nouvel hôpital d’un coût de 127 millions d’euros répond surtout à la demande médical du bassin Ouest. «Nous couvrons les communes situées entre La Possession et Saint-Leu, ce qui représente 230 000 habitants. C’est la taille de villes comme Nancy ou Lorient. Nous avions 130 lits de médecine, c’est très en deçà des standards », affirme Laurent Bien. Ce vaste service de proximité qui couvre la gériatrie, la gastro-entérologie, la pneumologie, la médecine polyvalente….comptera 40 lits supplémentaires. Au total, l’hôpital comptera désormais 310 lits contre 275 à Gabriel Martin. 

 

Il accueille également un nouveau service de neurologie-neurovasculaire de 15 lits. Les effectifs de la diabétologie ont été triplés. Les Urgences pourront compter sur une nouvelle unité d’hospitalisation de 15 lits où les patients pourront rester jusqu’à 72 heures. « Nous avons augmenté nos lits et diversifié notre offre pour répondre aux besoins des patients. L’hôpital Gabriel Martin ne soignait qu’un patient de l’Ouest sur quatre. Les autres se dirigeaient vers le Sud et l’Ouest pour recevoir des soins de base », précise Rachid Dekkak, le président de la Commission médical d’établissement. 

Ces nouvelles capacités, auxquels l’ont peut ajouter l’extension du service réanimation, un plateau ambulatoire de 24 places ou le doublement du nombre de salles opératoires (6), s’accompagnent de la création de 50 emplois dont 35 affectés au service clinique, ce qui permettra aux agents hospitaliers de se concentrer davantage sur les soins. Dix médecins ont également été recrutés. 

1

1

1

 

 

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com