[Société] VIDEO – 🌱 Mon île en vert – La marche réunionnaise pour le climat, c’est ce dimanche !

0
123
Booking.com


“Si le climat était une banque, on l’aurait déjà sauvé”. Ce slogan, c’est un lycéen qui l’a imaginé lors de la préparation de la première édition de la Marche réunionnaise pour le climat et la biodiversité. Ce dimanche 3 mars, l’événement revient pour une 2e édition, organisée par la mairie de Sainte-Suzanne et le Syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion (Sidelec), en partenariat avec la CINOR, EDF, l’Office du Tourisme Intercommunal (OTI) Nord, le Rotary Club de saint-Benoît, le CCAS de Sainte-Suzanne et S.P.L Energie. Cette manifestation a pour objectif se sensibiliser le plus grand nombre et accompagner la population réunionnaise dans la lutte contre le réchauffement climatique. L’occasion également pour les organisateurs et différents acteurs présents d’apporter leur contribution à la transition énergétique.

“L’an dernier, un peu plus de 200 personnes avaient fait le déplacement. Pour cette nouvelle édition, 370 participants ont déjà confirmé leur présence mais nous souhaitons rassembler bien plus de monde”, espèrent les organisateurs. Les Réunionnais sont donc attendus en nombre, dès 8 heures sur le site du Bocage à Sainte-Suzanne. Là, différents stands permettront au public de s’informer et de participer aux activités, notamment autour de la protection de la planète. Cette année, c’est “Nono”, leader du groupe de maloya traditionnel “Kiltir” qui est le parrain de la Marche réunionnaise pour le climat et la biodiversité. Un parrain bien choisi, puisque son groupe, engagé, aborde régulièrement les thématiques comme le patrimoine réunionnais. En vélo, ou à pied, les participants quitteront ensuite le stade du Bocage à 9 heures pour une marche déclinée en trois parcours : 2 km, 5 km et 7 km. Notez qu’un parcours d’environ 2 km a été adapté pour les personnes à mobilité réduite et en fauteuil.

Pour Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, nous faisons face à une réelle “urgence climatique”. Le président du Sidelec lance un appel aux Réunionnais : “Il faut agir pour sauver toute forme de vie sur terre. Les générations présentes et futures doivent faire preuve de responsabilité. Chacun doit modifier ses habitudes parce que comme je l’ai déjà dit : Si nou occupe pa du climat, le climat va occupe a nou !”

 

Le programme

De 8h à 9h

  • Accueil du public et stands d’information et d’activités des partenaires

    • CINOR : Sensibilisation aux gestes éco-citoyens

    • SIDELEC : Sensibilisation à la transition énergétique

    • OTI Nord : Caravane mobil’ de l’OTI et activités découverte avec guides péï

    • Union des Mutuelles Réunionnais : information sur les offres de la mutuelle et jeu concours

    • Le Rotary Club : Sensibilisation à la protection de l’environnement et de la planète

    • EDF : information sur la maîtrise d’énergie et présentation des offres adaptées

    • Service animation de la ville de Sainte-Suzanne : Exposition sur le thème du réchauffement climatique et atelier jeu

    • Direction de la vie sportive de la ville de Sainte-Suzanne : Activités VTT et intervention de L.V.R Cycles pour des activités récréatives en vélo couché

    • CCAS de la ville de Sainte-Suzanne, en partenariat avec S.P.L Énergie : sensibilisation sur les gestes éco-responsables, distribution de réducteur de pression d’eau et d’ampoule basse tension.

  • Animation avec “Run Zumbagirls”

  • Animation musicale avec le parrain de l’événement : “Nono” du groupe Kiltir

 

De 9h à 11h

  • Marche réunionnaise pour le climat
     

De 11h à 13h30

  • Stands d’information et d’activités des partenaires
  • Animation musicale avec le groupe Fey Songes

 

Transition énergétique : La Réunion sur la bonne voie

La ville de Sainte-Suzanne mène depuis quelques années déjà une politique de développement durable. Il faut dire qu’il s’agit de la seule commune de l’île a avoir adopté le 100% énergies renouvelables. Grâce à ces panneaux photovoltaïques et ses éoliennes, la ville qui contient 24 000 habitants produit assez d’énergie pour subvenir aux besoins de 35 000 personnes.

Partenaire de la Marche réunionnaise pour le climat et la biodiversité qui aura lieu ce dimanche 3 mars, EDF s’engage également au quotidien dans le développement des énergies renouvelables. En un an, la part de ces dernières dans la consommation globale d’énergie à La Réunion est passé de 32% en 2017 à 36% en 2018. Selon Jean-François Allin, directeur de la transition énergétique chez EDF Réunion, le défi pour 2019 est d’aider la population à maîtriser l’énergie. “Nous avons réalisé un exploit en 2018 : pour la première fois, une réduction de 0,9% de la consommation d’électricité a été observée sur l’île”.

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com