pourquoi l’opposition s’inquiète des ingérences de l’exécutif dans le processus électoral – JeuneAfrique.com

0
151




Depuis plusieurs années, c’est le leitmotiv de l’opposition sénégalaise : le processus électoral manque de transparence et d’équité, et le scrutin risque d’être entaché de fraudes. Une accusation que les démentis successifs des autorités ne parviennent pas à dissiper.

L’élection qui se jouera dimanche 24 février est biaisée. C’est en tout cas ce que clame l’opposition sénégalaise, convaincue que le processus électoral n’a qu’un but : paver la route à une réélection de Macky Sall, candidat à sa propre succession. Outre les accusations de partialité à l’encontre de l’organisateur du scrutin, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, les détracteurs du processus en cours dénoncent le flou supposé qui entoure le fichier électoral, remis tardivement aux candidats, ou les dysfonctionnements dans la distribution, encore inachevée, des cartes d’électeurs.





Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment:

Booking.com