Indraotee, 75 ans, tabassée à cause d’une poubelle

0
115
Booking.com


Indraotee Gokool, 75 ans, a été rouée de coups par une proche.

«Ce n’est pas la première fois que cette femme agresse ma grand-mère, mais la troisième… Les deux autres fois, ce n’était pas aussi grave. C’est pour cela qu’elle n’avait pas voulu rapporter le cas à la police», confie la petitefille d’Indraotee Gokool, 75 ans. Cette dernière, une habitante de Camp-de-Masque-Pavé, allègue avoir été agressée par une de ses proches, âgée d’une quarantaine d’années, lundi 11 février, à cause d’une poubelle qu’elle a laissée dans la cour. Elle a eu un bras fracturé et on a dû lui faire plusieurs points de suture à la tête. Elle est actuellement admise à l’hôpital de Flacq. À la fois la septuagénaire et la quadragénaire ont porté plainte au poste de police de Médine-Camp-de-Masque.

L’agression s’est produite aux alentours de 14 heures. «Ma grand-mère avait lavé sa poubelle et l’avait mise à sécher dehors. Sa voisine a donné un coup de pied à la poubelle et ma grand-mère lui a demandé la raison de son acte», raconte la petite-fille d’Indraotee Gokool. De faire ressortir que les deux femmes ne sont pas en bons termes depuis plusieurs années; elles vivent sur un lopin de terre qui n’a pas de contrat. «Et la voisine veut s’approprier le tout. Elle cherche des querelles pour faire partir ma grand-mère», poursuit-elle.

D’ajouter que ce lundi, la quadragénaire aurait pris un bâton et roué de coups sa grand-mère, sans explication valable. «Elle l’a suppliée de la laisser tranquille, mais elle a continué à la tabasser.» Étant seule à la maison, Indraotee Gokool, qui saignait de la tête, contacte sa petite-fille pour l’emmener à l’hôpital. 

Nous avons essayé d’avoir la version de la quadragénaire incriminée, mais elle est restée injoignable.




Source link

Lexpress

Booking.com