Paul Biya zappe la conférence générale anglophone du cardinal Christian Tumi – JeuneAfrique.com

0
42



Paul Biya, le président camerounais. © Lintao Zhang/AP/SIPA


Cinq mois après la promesse du président Paul Biya de proposer un rendez-vous au cardinal Christian Tumi, qui projetait d’organiser la All Anglophone Conference (AAC), aucun contact n’a été établi entre les deux hommes.


En août 2018, Paul Biya avait promis à Gilles Thibault, l’ambassadeur de France, qu’il proposerait un rendez-vous au cardinal Christian Tumi, l’archevêque émérite de Douala. Cet ecclésiastique critique envers le pouvoir projetait d’organiser la All Anglophone Conference (AAC), censée constituer la première étape d’un dialogue national de sortie de crise.

Ces assises devaient rassembler les anglophones des tendances unionistes, fédéralistes et séparatistes, qui s’opposent notamment sur la forme de l’État.


>>> À LIRE – Crise anglophone au Cameroun : « La classe politique a failli », selon Simon Munzu


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment: