Abus sexuels de religieuses dénoncés par le Pape : aucun cas rapporté à Maurice selon la présidente des Congrégations religieuses

0
44


Elizabeth Château, la présidente des Congrégations religieuses à Maurice se veut rassurante, et ce, après que le Pape François ait reconnu publiquement, le 5 février dernier, la réalité des abus sexuels commis par des prêtres et des évêques sur des religieuses. 

Pour Elizabeth Château qui est catégorique à ce sujet, aucun cas n’a été rapporté jusqu’alors à Maurice à sa connaissance. 

La présidente des Congrégations religieuses soutient aussi que l’abus sexuel est une bien triste réalité dans notre société contemporaine, mais qui dépasse largement le monde clos de l’église et de ses institutions. 

« Le cardinal Piat et ses collaborateurs ont un grand souci pour que ces choses-là ne produisent pas ici »

« Au niveau du diocèse, le cardinal Piat et ses collaborateurs ont un grand souci pour que ces choses-là ne produisent pas ici. Je parle de mon expérience. Je ne peux pas fabuler. Nous avons constaté malheureusement qu’il y a un silence qui ne fait pas du bien ni à l’église ni aux victimes. Personnellement, je ne suis pas d’accord avec ce « silence », a affirmé Elizabeth Château lors d’un entretien accordé à Télé Plus, ce mercredi 13 février 2019. 

Des propos forts que vous pouvez retrouver dans leur intégralité sur Télé Plus.

Pour rappel, selon différents sites d’informations à l’international, le pape François a officiellement reconnu la véracité d’abus sexuels commis par des prêtres et des évêques à l’encontre de religieuses. 

S’exprimant avec une émotion perceptible dans la voix sur ces abus et qui ont ébranlé fortement les piliers de la foi religieuse en interne depuis ces dernières années, le pape François a dénoncé cet « esclavage des femmes ». 

Jorge Mario Bergoglio, le 266e pape de l’Eglise catholique, a également affirmé vouloir poursuivre sur ce chemin de la reconnaissance officielle des abus sexuels dont des religieuses ont été victimes au sein de l’Eglise.



Source link

Defi Media