L’armée Française se dote de drones volants miniatures

0
80
Booking.com


Les soldats Français vont prochainement disposer de nouveaux mini-drones de nouvelle génération. La DGA a officialisé un contrat de 77,4 millions d’euros avec FLIR Unmanned Aerial Systems, une société américaine spécialisée dans le développement d’aéronefs non habités dédiés à diverses missions militaires.

Nano drone 2

L’Armée pourra ainsi compter sur le Black Hornet PRS 3, un dispositif qui entre dans la catégorie des “nano-drones” avec seulement 17 cm de long et 33 grammes sur la balance. Le drone évolue à une vitesse de 21 km/h et dispose d’une autonomie de 25 minutes, il peut évoluer à 10 mètres d’altitude pour se rendre inaudible au sol.

Le drone est équipé d’une caméra HD qui renvoie un flux en direct à l’opérateur qui peut donc utiliser le drone à des fins de reconnaissance , la portée est par ailleurs de deux kilomètres avec une connexion radio sécurisée par une clé AES de 256 bits. Il embarque un capteur thermique ou chimique, trois caméras HD ainsi qu’un capteur infrarouge pour évoluer de nuit.

Nano drone

Le pack complet se compose d’une commande à grand écran de contrôle, de batteries et de deux drones pour un total de 1,3 Kg pouvant donc intégrer le paquetage d’un opérateur formé au pilotage sans trop de contraintes. Au total, la France aurait ainsi commandé un peu plus de 2000 de ces engins dont les tests devraient débuter dans les mois prochains.



Source link

Booking.com