Facebook fête ses 15 ans : Qu’est-ce qui a changé depuis la première version ?

0
52


photo d’illustration

Avant de créer « The Facebook » le 4 février 2004, Mark Zuckerberg, étudiant à l’université de Harvard, a d’abord inventé un site du nom de Facemash en 2003. Le but était de comparer deux visages d’étudiantes et de choisir entre la plus belle des deux. Le service déclenchant un tollé, le conseil d’administration de l’université a ordonné sa fermeture défi nitive. Quelques semaines plus tard, Mark Zuckerberg pivotait légèrement en lançant The Facebook, un réseau social alors réservé aux étudiants de l’Université. Retour sur l’histoire d’un site incontournable.

2005, juste Facebook

D’abord simple annuaire universitaire, Facebook se transforme vite en réseau social avec la création de groupes et l’enrichissement des pages personnelles de profi l. Un an après sa création, « The Facebook » simplifi e son nom en devenant juste… » Facebook ».

2006, lancement du fil d’actualité

C’est, encore aujourd’hui l’un des éléments essentiel et primordial du réseau social. Les publications des autres, les commentaires et l’actualité du jour. Écran le plus consulté sur site et de l’application, c’est en 2006 avec son apparition que Facebook s’ouvre à tous et plus simplement aux étudiants.

2007, « j’aime » !

C’est en novembre 2017 que Facebook commence à demander l’avis des utilisateurs sur les publications de leurs amis et connaissances. Un pouce en l’air en guise d’approbation ou une croix pour faire disparaitre un message.

2008, la première appli sur iPhone et l’arrivée du Messenger

Un an après son arrivée sur mobile, avec une version adaptée aux petits écrans, Facebook créé une application spécifique pour les iPhones d’Apple. C’est certainement l’un des moments clés de l’histoire du réseau social que l’on peut désormais consulter tout le temps, n’importe où, l’avoir dans la poche. C’est incontestablement Facebook qui a tué les vieilles messageries instantanées comme le fidèle mais un peu âgé MSN, outil de discussion de Microsoft. En 2008, Zuckerberg lance le chat de Facebook qui deviendra plus tard Facebook Messenger et permettra, dès 2011, de passer des appels.

2010, fuyez : vous êtes traqués

Facebook n’a pas seulement mis à terre MSN ou Myspace : avec Facebook Places, en 2010, le réseau de Zuckerberg propose à ses utilisateurs de dire précisément où ils se trouvent, avec leur smartphone. La fonctionnalité, inspirée de Foursquare, est rapidement intégrée à l’application, généralisée à tous les utilisateurs qui peuvent géolocaliser leurs photos, statuts ou messages.

2015, le « Safety check »

C’est en 2015 que Facebook propose à ses utilisateurs de signaler s’ils sont en danger ou bien sains et saufs. Le « Safety check » permet, lorsque l’on est dans une situation de danger, de rassurer ses amis et ses proches. Utilisé pour la première fois en avril 2015 lors du séisme au Népal, la fonction apparaît en France lors des attentats du 13 Novembre.

2016, les boutons de réactions

En janvier 2016, Facebook bouleverse l’un de ses piliers. Fini le simple « J’aime ». Toujours pas de « J’aime pas » mais cinq nouveaux boutons de réactions, des émojis en guise d’icônes, qui permettent aux utilisateurs de choisir entre « J’adore », « Haha », « Wouah », « Triste », « Grrr » et « Merci ! ».

2018, Facebook Live fête ses deux ans

Au cœur de l’actualité fi n 2018, Facebook Live fête ses deux années d’existence. Un moyen pour les utilisateurs du réseau social de se sentir vidéastes ou presque journalistes. Et une fonctionnalité qui prend une dimension nouvelle avec les « gilets jaunes » en France, par exemple : c’est via ce format de flux vidéo filmé en direct avec le téléphone portable que beaucoup de leaders du mouvement ont pu s’exprimer, en dehors des médias traditionnels.



Source link

Le Mauricien