Allocation de mauvais temps : formule pour une augmentation à l’intention des pêcheurs

0
106
Booking.com


Un fonds pour permettre aux pêcheurs de lagon de bénéficier d’une meilleure allocation en période de mauvais temps. Cette idée lancée par le directeur du Mouvement pour l’Autosuffisance Alimentaire (MAA) est bien accueillie par la communauté des pêcheurs.
Le travail de pêcheur est grandement tributaire de la météo. Si la mer est houleuse, les pêcheurs ne peuvent pas prendre le large. Condamnés à rester à terre, ils bénéficient d’une maigre allocation de mauvais temps de Rs 216 par jour.

Eric Mangar, de même que le président du syndicat des pêcheurs Judex Rampaul,  reconnaissent l’effort du gouvernement pour soutenir financièrement les pêcheurs en cas de mauvais temps. Et cela, bien qu’ils trouvent que la somme allouée est insuffisante. Toutefois, ils sont d’avis que les pécheurs devraient eux aussi faire un effort pour sortir de leurs difficultés.

D’où l’appel du directeur de la MAA au gouvernement de créer un fonds dont le financement serait assuré à travers un prélèvement de 10% sur les prises des pêcheurs. « En cas de mauvais temps, outre l’allocation de Rs 216 du gouvernement, les pêcheurs pourront alors bénéficier d’une somme additionnelle puisée de ce fonds. Ce qui leur permettra de mieux faire face à la vie, surtout en ces temps difficiles. » Eric Mangar explique aussi qu’à travers ce fonds, les pêcheurs pourront aussi bénéficier d’une assistance financière s’ils se trouvent dans l’incapacité de prendre la mer pour des raisons de santé. Eric Mangar souhaite que les autorités ouvrent le dialogue avec les représentants des pêcheurs pour arriver à une formule acceptable.

Judex Rampaul approuve cette initiative. « Cela démontre que les pêcheurs ne veulent plus être considérés comme des assistés, mais comme des entrepreneurs responsables », dit-il.



Source link

Defi Media

Booking.com