L’admirateur secret tente de l’étrangler dans son lit

0
146
Booking.com


La nuit est tombée. Davina (47 ans) allongée dans son lit écoute de la musique sur son téléphone portable. Elle ignore qu’elle n’est pas seule dans la pièce. Un homme s’est introduit dans sa chambre et l’observe depuis de longues minutes. Davina est loin de se douter que cette soirée du 27 janvier se transformera en cauchemar. Soudain l’homme se jette sur elle et tente de l’étrangler.

Davina, surprise, ouvre les yeux. Elle est horrifiée de voir en face d’elle un homme cagoulé. Elle tente de se libérer mais elle ne fait pas le poids face à son agresseur. Dans le feu de l’action, la cagoule qui recouvrait  le visage de l’individu se relève. Davina est horrifiée. Elle a reconnu l’homme qui tentait de l’étrangler. « «Akshay !!?», s’exclame-t-elle.

Prenant son courage à deux mains, elle hurle de toutes ses forces. Ces cris finissent par attirer l’attention de son beau-frère qui habite à l’étage. Paniqué, l’agresseur  prend ses jambes à son cou mais  commet une grosse erreur :  il a laissé une chaussette dans la chambre de Davina. Des policiers de Trou aux Biches sont alertés. Ces derniers se sont rendus sur les lieux et ont découvert une paire de pantoufles dans la cour. Ils appartiennent sans doute à l’agresseur.

Ce dernier a emporté une somme de Rs 15 000 qui se trouvait sur une table dans la chambre à coucher de Davina,. Le malfaiteur avait pris le soin de couper les fils reliés aux caméras CCTV.  Une opération a été monté dimanche par le sergent Mootoo, les constables St Pierre, Huradon, Sookha Beeharry et Calcutteah de la Criminal Investigation Division (CID) de Trou aux Biches.

Ces derniers ont interpellé Kamlesh Keesoodoyal, un sans domicile fixe âgé de 25 ans. Le suspect a été présenté devant le Bail and Remand Court (BRC) le même jour. Selon une source proche des enquêteurs, le jeune homme sera interrogé ce mercredi 6 février. Ce dernier apprenons-nous, serait amoureux fou de la victime.

Affaire à suivre…

L’admirateur secret tente de l’étrangler dans son lit



Source link

Inside News

Booking.com